GODONG contact@godong-photo.com

Les communions et confirmations pourront avoir lieu à l’automne

La conférence épiscopale a confirmé que les premières communions et les confirmations pourront avoir lieu au courant de l’automne. Elles avaient dû être reportées au printemps dernier en raison du confinement imposé pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les mesures de prévention ayant été adaptées et les services religieux étant autorisés à reprendre - sous conditions sanitaires strictes -, ces deux sacrements pourront à nouveau être célébrés dans les églises. "Chaque paroisse décidera elle-même comment elle organise les cérémonies", précisent les évêques de Belgique.

"Il faudra voir dans chaque église individuellement combien d’enfants faisant leur première communion et leur confirmation pourront participer par célébration, et combien de membres de leur famille pourront y assister", précise An Quaghebeur de l’évêché de Bruges (Flandre occidentale).

"S’il n’y a de la place que pour 60 personnes, on ne pourra évidemment en accepter que 60. Il se pourrait alors que l’église décide de célébrer plusieurs cérémonies, avec plusieurs groupes d’enfants. Ou elles peuvent limiter le nombre de membres de la famille pour chaque enfant".

Les grands-parents pourront-ils aussi être présents ? "Il se pourrait que certaines paroisses n’acceptent que les personnes qui font partie de la même bulle que les enfants, que ce soient les parents ou les grands-parents", indique An Quaghebeur.

Les confirmations auront lieu en septembre et octobre, tandis que les premières communions seront dispersées sur l’ensemble de l’année scolaire.

Peter Hirth/laif

Les baptêmes d'adultes en augmentation ces dernières années

Cette année, 305 adultes seront baptisés au sein de l'église catholique, soit 61 personnes de plus par rapport à l'an dernier, indiquait jeudi le porte-parole du cardinal Jozef De Kesel (photo) et de la conférence épiscopale.

Le nombre d'adultes qui se font baptiser ne cesse d'augmenter d'année en année. En 2010, on en dénombrait ainsi 143, cinq ans plus tard ils étaient 180, l'année dernière 244 et cette année 305, précise le porte-parole Geert De Kerpel.

Par diocèse, cela donne 23 baptêmes d'adultes à Anvers, quatre à Bruges, 14 à Gand, 14 à Hasselt, 93 à Malines-Bruxelles (11 pour le Brabant flamand et Malines, 67 à Bruxelles et 15 en Brabant wallon), onze à Namur, 19 à Liège et 127 à Tournai.

A la suite de la pandémie de coronavirus et des mesures de confinement, les fidèles n'ont pu recevoir le baptême à l'occasion des fêtes de Pâques, rappelle le porte-parole. Maintenant que les cérémonies religieuses peuvent à nouveau avoir lieu et que les vacances se terminent, la plupart des baptêmes seront célébrés dans les semaines qui viennent.

James Arthur Photography

Les plus consultés