Acanthus

Le club échangiste Acanthus ferme ses portes deux jours après sa réouverture

Le gérant de l’Acanthus situé à Harelbeke (Flandre occidentale) a décidé de fermer à nouveau les portes de son club échangiste. Le club n'était réouvert que depuis vendredi soir. "Nous devions constamment refuser des gens", explique le directeur Gino Seynhaeve. "Nous sommes, en quelque sorte, victimes de notre propre succès".

L'Acanthus est le plus grand club privé érotique du Benelux. Situé à Hulste, près d’Harelbeke, le club était resté fermé durant 5 mois, suite aux mesures sanitaires, mais son directeur avait décidé de rouvrir en partie vendredi soir pour un nombre limité de clients et sous réservation, la partie discothèque étant fermée.

Malgré cela, c’était la grande affluence devant la porte. C'est la raison pour laquelle le gérant de de l’Acanthus a décidé de refermer.

"Nous n'avons de la place que pour 125 personnes à cause des mesures sanitaires", explique Gino Seynhaeve.

"Normalement, 400 personnes peuvent entrer. Nous avons ouvert vendredi et samedi avec un système de réservation, mais beaucoup de gens n’étaient pas au courant. Des centaines de personnes n'ont donc pas pu entrer. Nous avons dû les arrêter dans le parking et les renvoyer. Or certains clients venaient des Pays-Bas ou de France et ont parcouru beaucoup de kilomètres. C'est vraiment dommage que nous n'ayons pas pu les laisser entrer".

"Beaucoup de clients étaient très déçus", ajoute Gino Seynhaeve. "C'est une mauvaise publicité pour notre entreprise. C'est pourquoi j'ai décidé de fermer à nouveau jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de limitation du nombre de visiteurs".
 

Les plus consultés