La police découvre 90 vélos volés dans une maison à Gand et va tenter de retrouver les propriétaires

Dimanche soir, la police de Gand a retrouvé près de 90 vélos volés dans une maison. La découverte n'a pas eu lieu après une longue enquête policière, mais un peu par hasard, parce qu'une patrouille avait repéré un homme qui avait "un comportement suspect", comme on dit en jargon policier.

Suite à cela, une perquisition a été menée dans une maison de la Brugsesteenweg. Près de 90 vélos y ont été découverts. Pour la police gantoise, il s'agit de la plus grande découverte de bicyclettes volées jamais effectuée au même endroit.

Le voleur n’aura pas été très exigeant en commettant ses vols. Les policiers ont découverts toutes sortes de bicyclettes dans cette maison. Des vélos d'enfants, ainsi que des VTT sportifs, un vélo pour dame avec deux sièges pour enfants et bien sûr de nombreux "vélos d'étudiants". Il y avait aussi beaucoup de bicyclettes d'un certain âge, ayant peu de valeur. Mais il y avait aussi des vélos neufs encore dans dleur boîte en carton qu'il fallait encore assembler.

"Chaque vélo sera examiné séparément", déclare la porte-parole de la police locale, Eva Houpels. "Est-ce qu’il a été gravé ? Le vélo faisait-il l'objet d'une plainte pour vol ? En d'autres termes, pouvons-nous retrouver une trace des propriétaires ? Il va nous falloir beaucoup de travail pour cela".

Retrouver les propriétaires ne sera pas une mince affaire

"Je dois avouer qu'il sera très difficile de retrouver tous les propriétaires", déclare Eva Houpels. "Nous conseillons à tout le monde de faire graver son vélo, quelle que soit sa valeur". Grâce à cette opération un numéro est gravé et la police peut alors très facilement retrouver à qui il appartient.

"Nous allons faire de notre mieux pour retrouver tous les propriétaires", promet Eva Houpels. "Les vélos qui ne sont pas gravés et dont nous ne pouvons pas trouver les propriétaires d'une autre manière, nous allons les photographier et mettre les photos sur notre page Facebook. Celui qui pense alors à reconnaître sa bicyclette, pourra nous contacter", conclut Eva.

Vous pouvez consulter ici la page Facebook de la police locale de Gand.
 

Les plus consultés