Egbert Lachaert va tenter de composer une coalition Vivaldi

Le président de l'Open VLD et chargé de mission, royale Egbert Lachaert, est en train d'explorer une coalition rassemblant les libéraux, socialistes, écologistes et les chrétiens-démocrates flamands du CD&V en vue de former le prochain gouvernement fédéral, confirme-t-on jeudi chez les libéraux flamands. Egbert Lachaert doit rendre son rapport au Roi vendredi à 11h00.

Cette formule, dénommée "Vivaldi", "est actuellement explorée", dit-on du côté de l'Open VLD, "mais on ignore encore si cela va marcher". Si cette coalition ne voit pas le jour, "il y a d'autres options", ajoute-t-on chez les libéraux flamands.

Egbert Lachaert a toutefois clairement signifié, lors d'un entretien avec le président de la N-VA Bart De Wever, qu'une coalition sans les nationalistes flamands était pour le moment à l'étude, confirme-t-on dans l'entourage des négociateurs. Les liens ne sont toutefois pas rompus entre l'Open VLD et la N-VA, précise-t-on dans les deux partis.

Depuis le début de la semaine, la discrétion est de mise tant chez les libéraux que les socialistes et les écologistes, ce qui laisse entendre que les discussions progressent. Des réunions techniques ont eu lieu ces derniers jours et se tiennent encore ce jeudi, indique-t-on à bonne source. Et le CD&V est bien inclus dans ces pourparlers, poursuit-on dans l'entourage de plusieurs négociateurs.

Les francophones du CDH, qui aurait également pu faire l'appoint, n'ont par contre plus été invités depuis jeudi dernier et disent "prendre acte" du fait de ne plus être associés aux discussions.
 

Les plus consultés