Chargement lecteur vidéo ...

Le personnel de l’hôpital UZ Gent participe au "Jerusalema challenge"

La pelouse devant l'hôpital pour enfants de l'UZ Gent a été brièvement transformée en piste de danse. 250 collaborateurs de l’hôpital universitaire ont participé au "Jerusalema Challenge". "La solidarité que nous avons ressentie durant la crise COVID-19 est encore bien palpable ici chaque jour. C'était merveilleux de danser ensemble aujourd’hui en toute sécurité".

"Ce sont les infirmières de l'hôpital qui ont lancé l'initiative", explique le docteur Ruth Van der Looven, Médecin spécialiste en médecine physique et revalidation des enfants. "Nous avons fait venir quatre professeurs de danse et hier, pendant la pause déjeuner, nous avons appris la danse." Le taux de participation a été élevé : "Nous n'attendions que 70 personnes, mais finalement nous avons eu un total de 250 collaborateurs de l’hôpital pour participer au défi, "le Jérusalema challenge". Ils n’ont pas hésité à danser sur le rythme de Master KG, afin d’apporter de la bonne humeur entre eux".
Après une période difficile avec le coronavirus, cette activité a été très bien accueillie: "La sensation que cela donne quand on danse est énorme. C'est comme si le stress s'éloignait de vous", ajoute Le Dr Ruth Van der Looven. "Les gens se voient aussi d'une autre manière. Il y avait du personnel technique, du personnel soignant et des membres de la direction. Il y avait même quelques patients. Cela donne un grand sens de la solidarité". 
Dans ces temps troublés par la pandémie de covid-19, "Jerusalema" est devenu un véritable hymne à la joie et à l’espoir.
 

Les plus consultés