Chargement lecteur vidéo ...

Affaire Chovanec : l’ambassadeur belge en Slovaquie convoqué

Plusieurs élus slovaques du Parlement européen de différentes sensibilités politiques ont écrit à Marc De Mesmaeker, commissaire général de la police fédérale belge. Ils lui signalent que "le comportement des membres de la police fédérale envers le citoyen slovaque Jozef Chovanec a dépassé les limites des normes juridiques belges". L’ambassadeur belge en Slovaquie a été convoqué par le ministre slovaque des Affaires Etrangères.

Dans ce courrier envoyé à Marc De Mesmaeker, l'eurodéputé Ivan Stefanec (PPE), qui écrit au nom de ses collègues, ajoute être convaincu "qu'une telle action d'une autorité publique ne devrait pas avoir eu lieu au sein de l'Union européenne, et surtout au XXIe siècle, d'autant plus que la ville de Bruxelles elle-même représente le centre politique et diplomatique de l'Europe".

Evoquant le salut nazi de la policière visible sur la vidéo qui a fuité dans la presse en août, les élus slovaques ajoutent être "aussi profondément inquiets par les manifestations extrémistes des officiers de la police belge. Un tel comportement est inacceptable par n'importe quelle autorité de police et quel que soit l'Etat membre". Ils espèrent que la police belge "réexaminera ses procédures dans des cas similaires, afin qu'une situation aussi tragique ne se reproduise plus à l'avenir".

Par ailleurs, le ministre slovaque des Affaires étrangères, Ivan Korcok, a convoqué ce vendredi l'ambassadeur belge en Slovaquie (vidéo). Lors de leur rencontre à Bratislava, le ministre a donné à l’ambassadeur le texte de la résolution du Parlement slovaque sur l’affaire Chovanec. La Belgique y est priée d’enquêter en profondeur sur les circonstances du décès du citoyen slovaque. Le ministre Korcok a souligné que son pays compte sur la rapidité et la transparence des démarches belges.

Les plus consultés