Mémorial Van Damme : Mo Farah bat le record du monde de l'heure, Bashir Abdi le record de Belgique

La 44e édition du Mémorial Van Damme, disputée vendredi soir dans le stade Roi Baudouin à Bruxelles privé de public en raison de la situation sanitaire, a vu Mo Farah battre le record du monde de l'heure masculin. Le Britannique a bouclé 21,330 km et amélioré ainsi de 45 mètres le record que l'Ethiopien Haile Gebreselassie détenait depuis le 27 juin 2007. Bashir Abdi, deuxième avec 21,322 km parcourus, efface lui aussi la marque de Gebreselassie. Le Gantois améliorait en outre le record de Belgique de 20,784 m, qui appartenait à Gaston Roelants depuis 1972. Et l’Anversois Peter Genyn a battu son propre record du monde du 100m en fauteuil roulant.

Quadruple champion olympique (5.000 m et 10.000 m en 2012 et 2016), l’athlète britannique Mo Farah était passé à la course sur route il y a trois ans. Le Mémorial Van Damme marquait son retour sur la piste. C'est le 16e record du monde battu en 44 éditions du meeting bruxellois de Ligue de Diamant. Farah (photo) a couru 21,330 kilomètres en une heure, contre les 21,285 kilomètres du précédent record de l'Ethiopien Haile Gebreselasie.

"Battre le record de Gebreselasie n'était pas facile", a expliqué Mo Farah. "Nous avons pris un bon départ et trouvé très vite le tempo. C'était pour moi un retour sur une piste depuis août 2017. Les organisateurs avaient installé un système de lumières autour de la piste qui m'a vraiment aidé à garder le tempo. J'avais préparé ce rendez-vous et j'étais très en forme à Bruxelles. On peut toutefois être sûr de soi pour une course, mais il faut quand même tenir bon tour après tour, au même rythme. Je suis très content d'être revenu à la compétition, malgré le contexte sanitaire. Nous avons besoin de sport."

Le Belge Bashir Adbi (photo), compagnon régulier d'entraînement de Farah, a lui fait coup double à Bruxelles : il a battu le record de Belgique réalisé par Gaston Roelants (20,784 km) en 1972 dans ce même stade - encore appelé à l'époque du Heysel - en couvrant la distance de 21,322 kilomètres. Le Gantois a également battu le record du monde du 20.000 mètres en passant en 56:20.02. La meilleure marque appartenait à Haile Gebrselasie (56:25.98).

"Nous avons couru plus relax, comme des marathoniens, au début pour hausser le tempo après 15 kilomètres et le contrôler par la suite", a indiqué Bashir Abdi. "Je ne pouvais pas battre Mo Farah qui a toujours la capacité d'une vitesse en plus que moi. Je suis très content de ma course, très content du record du monde et du record de Belgique. Mon but de base était d'aider Mo dans sa tentative. Le Mémorial s'est certes déroulé sans spectateurs mais, pour moi, ce fut quand même un moment extraordinaire."

Plus tôt dans la soirée, la Néerlandaise Sifan Hassan (18,930 km) avait égalemernt battu le record du monde de l'heure, chez les dames. Elle a amélioré le record de l'Ethiopienne Dire Tune (18,517 km) de plus de 400 mètres (18,930 km). Soit un tour de piste du Stade Roi Baudouin.

"Je veux remercier les organisateurs du Mémorial Van Damme de m'avoir donné cette motivation de m'entraîner en vue du record de l'heure à Bruxelles", a déclaré Sifan Hassan (photo). " La situation est très difficile partout dans le monde". La Néerlandaise, double championne du monde du 1.500 et du 10.000 mètres en 2019 à Doha, n'a trouvé son bon rythme qu'après une demi-heure de course. "Je ne pensais pas gagner cette course. J'étais un peu malade avant le départ, avec des envies de vomir. Mais les choses sont redevenues normales après 30 minutes. J'ai retrouvé une bonne respiration, ce qui m'a redonné de la confiance. Physiquement, je n'étais donc pas au mieux en début de course. Mais je pense que, pour une coureuse de moyenne distance comme moi, c'est mentalement que cette heure a été dure".

D’autres records belges

En lever de rideau du meeting bruxellois d’athlétisme, l'athlète paralympique Peter Genyn (photo) avait déjà battu son propre record du monde du 100 mètres en fauteuil roulant dans la catégorie T51 (athlètes atteints de tétraplégie). L'Anversois de 43 ans a signé un temps de 19.71, effaçant des tablettes son précédent record de 19.75, établi le 9 août dernier lors du Brussels GP, déjà sur la piste du stade Roi Baudouin.

Peter Genyn, champion paralympique en 2016 à Rio, a devancé dans un duel à deux le Belge Roger Habsch, auteur d'un temps de 20.62.

La Limbourgeoise Rani Rosius (photo) a remporté quant à elle le 100 mètres du Mémorial Van Damme. La jeune championne de Belgique (20 ans) a signé son deuxième meilleur temps absolu (11.43). Elle a en effet terminé à 4/100e de seconde de son record personnel de 11.39 réalisé à la mi-août à l'occasion du championnat national.

"J'étais venue au Van Damme pour confirmer mon meilleur temps, je pense que c'est réussi", a indiqué Rani Rosius. "C'est la première fois que j'étais confrontée à un pareil niveau international. J'en étais, comme d'habitude, un peu nerveuse avant le départ. Mais ma course s'est, par la suite, bien déroulée. J'ai vécu une grosse semaine avant le Mémorial avec de nombreuses sollicitations que j'ai dû combiner avec mes entraînements. Mais j'ai fini par tout bien digérer pour ma course de vendredi soir".

La Limbourgeoise disputera dimanche le 100 mètres de la Nuit de l'Athlétisme à Heusden. "Je suis prête à tout donner une nouvelle fois", a conclu la championne nationale.

Bolcina/Photo News

Nina Lauwaert (photo) a réussi à courir 17,315 kilomètres en 60 minutes, un nouveau record de Belgique. "C'est pour ce record que je suis venue", a-t-elle commenté. "Je n'avais pas une distance précise en tête. Je voulais me baser un peu sur la sensation et attendre de voir ce que les jambes diraient. Je voulais surtout imiter la sensation d'un demi-marathon au lieu d'être vraiment occupée avec ce temps-là".

Outre sa performance, Lauwaert a également été impressionnée par les circonstances. "C'est fantastique que j'aie pu participer ici. L'expérience globale a été si particulière. Le simple fait de regarder les autres terminer leur échauffement était fantastique. C'est un peu différent des petites courses où on me présente habituellement. Le sentiment de gratitude prévaut". A son programme maintenant, le championnat de Belgique des 10 kilomètres sur la route et le championnat du monde de semi-marathon.

Bolcina/Photo News

Et puis Anne Zagré (photo, à dr.) a remporté le 100 m haies au stade Roi Baudouin. La Bruxelloise s'est imposée en 13.21, à 10/100 de son meilleur temps de l'année. Elle devançait la Danoise Mette Graversgaard (13.26) et Sarah Missinne (13.55), qui signe son meilleur chrono de la saison.

Anne Zagré, 30 ans, détient depuis 2012 le record de Belgique du 100 m haies avec un temps de 12.79.

Les plus consultés