Les Bruxellois peuvent proposer un nouveau nom, féminin, pour le tunnel Léopold II

Durant tout le mois de septembre, les citoyens bruxellois pourront faire des propositions de nom pour rebaptiser le plus long tunnel du pays, le Léopold II (photo). La nouvelle dénomination devra obligatoirement être féminine, "pour renforcer symboliquement la place des femmes dans l'espace public", souligne Bruxelles Mobilité dans son communiqué. Les Bruxellois se montrent enthousiastes d’être sollicités : en une demi-journée, quelques 1.500 suggestions avaient déjà été envoyées.

Seules 6,1% des rues bruxelloises portent actuellement le nom d'une femme. "Nous sommes convaincus qu'une Région plus égalitaire passe aussi par une féminisation de l'espace public", estime la Secrétaire d'État à l'Egalité des chances Nawal Ben Hamou, qui a pris l'initiative avec la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt de rattraper ce retard. Les citoyens peuvent soumettre leurs propositions de nom durant tout le mois de septembre, via le site internet de Bruxelles Mobilité http://tunnelleopold2.be/ ou via le numéro gratuit 0800/94.001, joignable les jours ouvrables entre 8h et 18h.

Un comité d'experts - composé de membres d'organisations de défense des droits des femmes et de membres d'associations spécialisées dans la décolonisation de l'espace public ainsi que de deux responsables académiques - sera chargé d'établir une liste sur la base des suggestions citoyennes. Les Bruxellois auront alors l'occasion de voter en novembre pour choisir le nom définitif.

Dès que les travaux de nuit (photo, archives) seront terminés, à la mi-2021, le tunnel rouvrira de manière complète, sous sa nouvelle dénomination. La ministre Van den Brandt souligne que la procédure de modification de nom est simplifiée par le fait qu’il s’agit d’un tunnel. "Personne ne devra changer d’adresse".

Déjà 1.500 propositions

Le projet participatif remporte un grand succès : en une demi-journée de temps, le service public régional Bruxelles Mobilité a déjà reçu 1.500 propositions de nouveau nom féminin.

"Ces noms peuvent être rangés dans différentes catégories. Certains Bruxellois songent à la famille royale et proposent de rebaptiser le tunnel Reine Elisabeth. Mais d’autres habitants suggèrent le nom d’une personnalité récemment décédée, comme la chanteuse et actrice Annie Cordy ou la cinéaste Chantal Akerman (photo), ou encore la ministre d’Etat Antoinette Spaak décédée à 92 ans", indique Inge Paemen de Bruxelles Mobilité.

"Les noms de résistantes sont également cités, belges ou étrangères. Nombre de Bruxellois ont proposé les noms de résistantes congolaises".

Les plus consultés