A Boechout, un faucon pèlerin va chasser les pigeons du vignoble

Ce lundi, un fauconnier se promène parmi les vignes du vignoble Oud Conynsbergh à Boechout (Anvers). Les pigeons ramiers adorent le raisin et c'est une mauvaise nouvelle pour le vigneron. "Avec un faucon pèlerin, nous voulons combattre les pigeons de manière biologique et protéger notre récolte", déclare le directeur du vignoble Kris Van de Sompel sur Radio 2 Anvers.

"Au cours des trois prochains jours, un fauconnier passera entre les vignes avec un faucon pèlerin", explique Kris Van de Sompel, le directeur du vignoble Oud Conynsbergh sur Radio 2 Anvers (VRT). "Il y a beaucoup de pigeons ramiers par ici qui adorent notre raisin noir. En particulier, notre pinot noir. L'année dernière, toute la récolte de ce cépage a été mangée par des pigeons. Bien sûr, nous voulons éviter que le travail d'une année entière ne serve à rien. Nous travaillons de manière biologique et biodynamique dans nos vignes. C'est pourquoi nous avons opté pour un ennemi naturel : le faucon pèlerin qui attrape les pigeons. Nous espérons ainsi réduire la population de pigeons et limiter les dommages causés aux raisins".

La guêpe : l’autre ennemi des vignes

Outre les pigeons ramiers, les vignes de Boechouste ont aussi d’autres ennemis naturels. "Les guêpes ont détruit toute la récolte de notre Cabernet Dorsa et Acolon, cet été. Ce sont des variétés bleues qui mûrissent un peu plus tôt que le Pinot Noir. Selon les principes de la viticulture bio et biodynamique, nous ne pulvériserons jamais de pesticides ou d’insecticides lourds à Oud Conynsbergh.

Pour l'année prochaine, nous allons réfléchir à une solution respectueuse de la nature. Les pièges à guêpes ordinaires ne suffiront pas", déclare Kris Van de Sompel.

Oud Conynsbergh commencera ses vendanges à la fin de ce mois. "A cause des guêpes et des pigeons, nous avons un peu moins de volume que prévu. Mais la qualité des raisins est très prometteuse", conclut Kris Van de Sompel sur Radio 2.
 

Les plus consultés