Les salles de concert et théâtre en Flandre voient leur capacité portée à 60%

Le ministre-président flamand et ministre de la Culture Jan Jambon annonce que les salles culturelles pourront dorénavant être remplies à 60% de spectateurs. Elle ne devront ainsi plus laisser qu’un seul siège inoccupé entre deux spectateurs ou deux "bulles" de spectateurs, ce qui permettra d’asseoir davantage de monde.

Le dernier Conseil national de sécurité (CNS) avait décidé d'augmenter la capacité maximale pour les activités culturelles à 200 personnes pour les événements en intérieur et à 400 personnes en plein air. Mais les secteurs culturel et événementiel avaient rapidement réclamé une extension de ces limites, en tenant compte notamment de la capacité des salles.

La semaine dernière, des virologues, une cellule de crise pour la culture et le ministre-président flamand Jan Jambon (photo) se sont réunis afin de travailler à un nouveau cadre. Et certaines mesures ont été allégées pour la Flandre mardi.

Désormais, les salles ne doivent plus laisser une rangée vide sur deux, et un seul siège devra rester inoccupé entre chaque personne ou chaque "bulle" de spectateurs. Les salles peuvent également être remplies à 60%.

Le théâtre d’Anvers et la Lotto Arena veulent rouvrir en octobre

Depuis ce mardi, les exploitants de grandes salles de concerts, de centres de congrès et de stades sportifs peuvent en outre introduire une demande pour pouvoir laisser entrer davantage de public dans leurs lieux que les 200 en intérieur et 400 en extérieur décrétés par le Conseil national de sécurité. Ils doivent obtenir l’accord du bourgmestre de la commune et du ministre compétent en la matière.

Pour traiter les demandes, un guichet a été ouvert pour permettre aux bourgmestres d’introduire les dossiers à destination des ministres. Ce mardi, il y avait déjà une dizaine de dossiers en attente. L’un d’entre eux a été introduit par Jan Van Esbroeck du Sportpalais Group d’Anvers.

"Nous devons encore présenter notre demande au bourgmestre De Wever, mais nous sommes confiants que cela se passera bien", indiquait Van Esbroeck sur les ondes de Radio 2 Anvers (VRT). "Si tout se passe comme espéré, nous ne devrons laisser qu’un siège libre entre les bulles de spectateurs. Et nous devrions pouvoir utiliser chaque rangée de sièges. De cette façon, nous pouvons atteindre entre 70 et 75% de notre capacité. Pour le Sportpaleis, cela correspond à 1.300 à 1.400 personnes. Pour la Lotto Arena, il s’agit alors de 3.000 spectateurs, voire même 4.000 personnes pour les concerts. Voilà des chiffres qui redeviennent attrayants pour les producteurs et les organisateurs de concerts", estime Jan Van Esbroeck. Pour rappel, la Lotto Arena (photo) est le port d’attache de l’équipe anversoise de basket Antwerp Giants.

Van Esbroeck affirme pouvoir organiser des événements sûrs, avec du gel hydro-alcoolique, une distanciation sociale suffisante à l’arrivée et la sortie des spectateurs et aux toilettes. Le Sportpaleis deviendrait ainsi plus sûr qu’une visite au supermarché.

Sven Michiels - Photography

Que des productions belges

L’exploitant des grandes salles estime que le secteur et le public sont prêts pour une réouverture. "Un certain nombre de spectacles reportés reçoivent à nouveau des perspectives. A côté de cela, les organisateurs nous demandent s’ils peuvent amener davantage de projets au Théâtre d’Anvers. Il s’agit toujours de productions belges".

"Les artistes internationaux attendent encore que la situation se clarifie pour toute l’Europe avant de venir en Belgique. Pour cela, je suppose que nous devrons patienter jusqu’à fin mars 2021".

Les plus consultés