James Arthur Photography

Mathias De Clercq (Open VLD) plaide pour une réforme de son parti

Mathias De Clercq (Open VLD) estime que son parti devrait suivre l'exemple du SP.A. Cela signifie passer d'un parti à un mouvement et à un nouveau nom. Il a accordé une interview au journal du dimanche De Zondag. Le bourgmestre de Gand est très enthousiaste pour la formation d’une coalition Vivaldi.

Cette semaine, le SP.A a annoncé qu’il allait changer de nom. Le parti socialiste flamand va devenir le mouvement "Vooruit". Mathias De Clercq (38 ans), le bourgmestre libéral qui dirige une coalition à Gand avec SP.A et Groen, apprécie le projet du président socialiste Conner Rousseau (27 ans).
"Je dis depuis longtemps que les partis classiques sont dépassés, ainsi que l'opposition gauche-droite. Je suis heureux que d'autres le voient aussi. (…) Plus les gens sont enthousiastes et positifs à propos de la politique, mieux c'est pour notre société".
Votre parti doit-il se rapprocher du SP.A ? Non, ce n'est pas le cas. Il y a des similitudes entre les socialistes et les libéraux, mais il y a aussi de grandes différences. Je pense que mon parti devrait chercher plutôt un nouvel élan. Un parti classique devrait évoluer vers un mouvement. C'est ce que fait le SP.A et c'est ce que mon parti devrait faire aussi. Nous devons devenir un mouvement ouvert, pour les membres et les non-membres. De cette manière, de nouvelles idées pourront être introduites.

Avec un nouveau nom ? Cela devrait être le but ultime, oui. C'est important pour un nouveau mouvement.
Dans l'interview, Mathias De Clercq se dit également positif sur les chances de succès de la formation du gouvernement fédéral avec les partis dits de Vivaldi. Le bourgmestre de Gand n’est pas tendre avec la N-VA. Il reproche à ce parti de vouloir "saboter" le pays. La N-VA ne peut rien faire pour notre économie. C'est pourquoi il n'y a pas de gouvernement fédéral avec la N-VA. Nous voulons un projet pour ce pays", déclare encore Mathias De Clercq.
 

Les plus consultés