Les squelettes humains découverts à Alost dataient du Xème siècle

Les 5 squelettes humains découverts en 2018 sur le terrain de l'école primaire du DvM, sur le côté nord de l'église Sint-Martinus d'Alost (Flandre orientale), datent du Xème siècle. Les squelettes sont donc les plus anciens restes humains découverts au centre de la ville et permettront sans doute d'apprendre beaucoup de choses sur l'histoire d'Alost. "Nous avons maintenant découvert qu'il y avait déjà une église ici au Xème siècle".

"Il y avait déjà une église au Xe siècle à l'endroit à l’emplacement où se trouve aujourd'hui l'église Saint-Martin (Sint-Martinuskerk) d'Alost. C'est ce que prouve les fouilles archéologiques et la découverte des squelettes sur le site, il y a deux ans. C'est une découverte très exceptionnelle", déclare l'archéologue Yaniek Degryse.

Cimetière chrétien

"Les cinq squelettes que nous avons examinés et datés sont les plus anciens restes humains trouvés jusqu'à présent dans le centre d'Alost", poursuit Yaniek Degryse. "Les recherches montrent que les squelettes proviennent d’un cimetière d'une église datant du Xème siècle. C'est une découverte importante, car jusqu'à présent nous n'avions aucune information sur l'existence d'une église à cette époque".

Les corps étaient enterrés avec la tête orientée à l'ouest et les pieds à l'est.

Aucun vestige du bâtiment de l'église n'a été retrouvé à ce jour. Les cinq squelettes sont la seule référence à l’existence d’une église médiévale. "Pourtant, nous sommes certains que les squelettes provenaient d'un cimetière d'église et non d'un autre endroit. Nous le savons parce que nous avons découvert les squelettes dans un endroit où se trouvaient de nombreux corps et nous pouvons le dire par la façon dont ils étaient enterrés". Les défunts ont été enterrés avec la tête orientée à l'ouest et les pieds à l'est. "C'est conforme au rite funéraire chrétien. Il n'y a aucun doute là-dessus", ajoute Yaniek Degryse.

Une autre église

Fin 2017,  la SOLVA - l’administration publique de Flandre orientale responsable en matière d’archéologie - a effectué des fouilles dans l'église Saint Martin. "Ils y ont découvert les restes d'une église du XIème ou du XIIème siècle. Les squelettes que nous venons d'analyser, qui datent du Xème siècle, proviennent très probablement du cimetière d'une église antérieure à celle découverte par SOLVA. C'est très enrichissant de découvrir de nouvelles pistes et de découvrir ainsi l'histoire d'Alost. La ville a clairement une implantation médiévale".

Les plus consultés