Ontex

A Eeklo, Ontex lance une production annuelle de 80 millions de masques

L'entreprise belge Ontex, spécialisée dans les produits d'hygiène, a inauguré ce mardi sa ligne de production de 80 millions de masques chirurgicaux par an, à Eeklo en Flandre orientale. Les ministres fédéral Philippe De Backer et flamande Hilde Crevits étaient présents pour l'occasion. Depuis quelques semaines, la société y produit déjà cent mille masques par jour. La firme flamande fabrique 220 masques buccaux à la minute. Cette production locale belge doit permettre au pays de maintenir un stock de masques pour les secteurs de soins qui en ont le plus besoin, sans devoir dépendre de producteurs étrangers.

Au printemps dernier, au début de la crise du coronavirus, la Belgique avait été confrontée à une pénurie imminente de masques buccaux, produits en masse en Chine, pour protéger le personnel médical. Le pays ne disposait pas d'une réserve stratégique. Un certain nombre de fabricants belges ont dès lors commencé à produire des masques buccaux ces derniers mois, parmi lesquels une filiale du fabricant de produits d'hygiène Ontex.

La multinationale dont le siège se trouve près d’Alost fabrique des produits d'hygiène pour les bébés et les personnes souffrant d'incontinence sur 18 sites, dont un grand hall de production à Eeklo, en Flandre orientale. Quelque 550 personnes, principalement des ouvriers, y travaillent.

Ontex

La nouvelle ligne de production, installée en seulement 100 jours - grâce à l’expertise d’Ontex dans le domaine de l’hygiène - et ne bénéficiant d'aucun financement public, ne nécessite pas beaucoup de main-d'œuvre supplémentaire. Automatisée, elle fonctionne seulement avec une poignée de personnes spécialement formées.

Elle devrait en outre produire des masques médicaux de type IIR (à trois couches, avec élastique) à partir d'octobre.

Jozef Monballyu, qui dirige Ontex, estime que les masques fabriqués par l’entreprise pourront concurrencer ceux produits en Chine. Ses masques chirurgicaux seront produits dans une "clean room"', une pièce fermée totalement stérile.

Le ministre fédéral Philippe De Backer et la ministre flamande Hilde Crevits étaient présents à l'inauguration.
Ontex

Les plus consultés