Les négociateurs de la Vivaldi tentent d’arriver à un accord pour lundi

Sous la conduite des co-formateurs (photo) Alexander De Croo (Open VLD) et Paul Magnette (PS), les négociateurs des sept partis de la coalition "Vivaldi" (PS, SP.A, Open VLD, MR, Groen, Ecolo et CD&V) reprenaient leurs travaux ce dimanche à 10h au Palais d'Egmont, à Bruxelles. Leur espoir reste de conclure un accord gouvernemental pour ce lundi, jour où les formateurs doivent faire rapport au Roi.

Samedi, les présidents de partis et leurs équipes de négociation ont travaillé toute la journée et jusque minuit sur les thèmes de la justice et la sécurité, l'asile et la migration, le marché du travail et les pensions.

Ce dimanche, ils reprenaient leurs négociations vers 10h et devaient rediscuter à nouveau des pensions, ainsi que du renouveau politique et - non le moindre détail - du budget.

Ils devront encore s'entendre sur une répartition des compétences entre partis et sur l'identité du Premier ministre. Cette discussion pourrait n'être abordée que dans la nuit de dimanche à lundi.

Les plus consultés