Nicolas Maeterlinck

Filip Dewinter (VB) va devoir diriger le débat sur la déclaration gouvernementale au Parlement flamand

Alors que la présidente du Parlement flamand, Liesbeth Homans (N-VA), doit subir un test de dépistage du coronavirus, c’est le vice-président de l’assemblée qui devra la remplacer pour diriger le très important débat sur la déclaration gouvernementale de Jan Jambon (N-VA). Filip Dewinter, figure de proue du Vlaams Belang, prendra ainsi les manettes. 

La rentrée parlementaire est lancée ce lundi au nord du pays. La présidente de l’assemblée, Liesbeth Homans, ne pourra toutefois pas être présente. "La sécurité prime", a-t-elle indiqué sur Twitter, alors qu’elle a été mise en quarantaine. 

Par la force des choses, Liesbeth Homans doit donc être remplacée. Et d’après le règlement, c’est Filip Dewinter qui doit prendre la relève. Il interviendra en premier lieu en tant que député le plus âgé de l’assemblée, et devra dans ce cadre inaugurer les travaux parlementaires et accueillir la prestation de serment de deux nouveaux députés. Il prendra ensuite les manettes, en tant que vice-président du Parlement flamand, qui devra mener le débat parlementaire. Le débat en question est primordial, puisqu’il tournera autour de la  déclaration de septembre du gouvernement de Jan Jambon. 

D’après la procédure, le président (ou vice-président) du Parlement flamand lance habituellement les travaux parlementaires flanqué des deux plus jeunes députés. Il s’agit en l’occurrence de Filip Brusselmans et Adeline Blancquaert, deux élus du Vlaams Belang. Cette procédure ne sera cependant exceptionnellement pas suivie à cause des mesures sanitaires de distanciation sociale. 

Les plus consultés