Et si Mini-Europe s’installait dans le Brabant flamand ? Louvain et Tirlemont manifestent de l'intérêt

Le parc Mini-Europe va fermer ses portes définitivement à la fin de cette année, sur le plateau du Heysel à Bruxelles. Mais les responsables de Mini-Europe ont déjà des pourparlers avec plusieurs villes pour installer le parc sur un autre site. Et Louvain et Tirlemont, dans le Brabant flamand seraient intéressées.

À la fin de cette année, le parc Mini-Europe fermera définitivement ses portes sur le plateau du Heysel à Bruxelles. La raison est l’absence d’accord sur une quatrième prolongation avec Brussels Expo. Mais la ville de Tirlemont (Brabant flamand) est intéressée par une reconstruction de Mini-Europe sur son territoire. La section de Louvain de la N-VA a aussi exprimé son intérêt pour que le parc s'installe dans sa ville.

À Tirlemont, on y pense beaucoup : "Mini-Europe est une icône en Belgique et je pense que tout le monde s’y est rendu au moins une fois. Ce serait bien qu'un parc d'attractions aussi connu vienne s’installer dans une petite ville comme Tirlemont", déclare l'initiateur Dave Froidcoeur (Open VLD). "Et nous voulons vraiment faire de Tirlemont dans le Brabant flamand une ville plus importante, c'est pourquoi nous cherchons des atouts. Nous avons déjà la raffinerie de sucre tirlemontoise, mais ce serait bien si nous pouvions y ajouter quelque chose de plus".
 

Louvain également intéressée

Mais la N-VA Leuven s'intéresse aussi à Mini-Europe : "C'est une véritable attraction pour les touristes et Louvain pourrait être une excellente alternative", déclare la conseillère communale de la N-VA Debby Appermans : "Louvain possède beaucoup d'atouts pour offrir un nouveau site à Mini-Europe. Notre ville est située au centre, est très bien desservie par les transports commun et a également beaucoup à offrir aux touristes. Mini-Europe serait un atout supplémentaire pour attirer plus de visiteurs à Louvain".

Le parc Mini-Europe sur le plateau Heysel restera ouvert jusqu'au 31 décembre 2020. En plus de trente ans, Mini Europe aura pesé près d’un demi-milliard d’euros de retombées économiques pour la Région de Bruxelles-Capitale, plus de 9 millions d’euros en loyer et taxes auprès de la ville de Bruxelles.
 

Les plus consultés