Radio 2

Le bourgmestre de Moorslede quitte l'Open VLD pour protester contre l'accord de la Vivaldi

Ward Vergote, le bourgmestre de Moorslede en Flandre occidentale, n’accepte pas que son parti, l'Open VLD, ait conclu un accord avec les socialistes et les verts. "Alors ce n'est plus mon parti" a-t-il déclaré.

"Une coalition a été formée avec des partis qui vont exiger des choses que je ne soutiens pas", déclare Ward Vergote mercredi matin. Il s'attend à une résurgence des revendications sociales, ce qui entraînera une augmentation des impôts pour les travailleurs. "Les libéraux défendent quelque chose de complètement différent des socialistes ou des verts", dit-il. "Je m'attends un programme trop à gauche avec peu de soutien pour les entreprises et les personnes qui veulent vraiment travailler".

Au niveau local, Ward Vergote a été élu sous le cartel Visie. "Nous allons aller de l'avant et poursuivre des politiques qui sont vraiment libérales".

"Un gouvernement sans légitimité en Flandre"

La N-VA dénonce par ailleurs un gouvernement sans majorité et sans "légitimité démocratique" côté flamand. Sur Twitter, le député nationaliste Theo Francken prend la pose poing serré devant un drapeau nationaliste flamand et promet de combattre le projet gouvernemental "sur terre, en mer et dans les airs".

Les plus consultés