Ce jeudi 1er octobre certaines mesures anti-coronavirus sont adaptées

A l'issue du Conseil national de sécurité (CNS) de mercredi dernier, plusieurs mesures prises dans le cadre du plan de lutte contre la pandémie de coronavirus vont être adaptées à partir du 1er octobre. Les conditions du port du masque facial et celles portant sur la quarantaine sont notamment concernées.

Il ne sera par exemple plus obligatoire de porter un masque à l'extérieur, sauf dans les lieux très fréquentés et dans les endroits où la distance de sécurité de 1,5 mètre ne peut être garantie. Le masque restera cependant obligatoire dans les transports publics, dans les magasins et dans les cinémas. Et les autorités bruxelloises ont décidé de leur côté que chaque citoyen devra toujours être en possession de son masque.

Une période de quarantaine qui passe de 14 à 7 jours

Un nouveau système de quarantaine sera aussi mis en place puisque la période d'isolement sera réduite de 14 à 7 jours. "Si vous avez des symptômes du Covid-19, contactez votre médecin, qui vous mettra immédiatement en isolement pendant une semaine. Si vous êtes testé positif, la quarantaine d'une semaine reste de mise. Si le test est négatif, vous pouvez immédiatement suspendre la quarantaine, si votre santé le permet", a expliqué à ce sujet la Première ministre Sophie Wilmès (MR).

Les soirées dansantes toujours pas autorisées

Autre adaptation: le nombre d'invités lors d'événements organisés de manière professionnelle ne sera plus restreint. Pour les événements organisés à titre privé sans encadrement professionnel, la limite reste par contre fixée à 10 personnes. En outre, les soirées dansantes ne seront pas encore autorisées.

A Bruxelles, il faudra toujours avoir un masque sur soi même si on n'est plus obligé de le porter

A partir de jeudi, les règles relatives au port du masque sont quelque peu assouplies à Bruxelles, conformément aux décisions prises samedi dernier par la cellule de crise bruxelloise. En effet, le port du masque "couvrant le nez et la bouche", obligatoire sur tout l'espace public de la capitale depuis le 12 août dernier, le reste dans les lieux forts fréquentés comme les artères commerçantes et les abords d'écoles. Ces zones, et les heures d'application de l'obligation de port ont été fixées, pour chaque commune, par les bourgmestres. Attention, à Bruxelles, même lorsque l'on n'est plus obligé de le porter, il faut en permanence avoir un masque sur soi pour pouvoir l'utiliser dès que l'on arrive dans une zone de port obligatoire. Ne pas en avoir sur soi est passible d'amende.

 

Les plus consultés