La police met fin à l’occupation du site d’Ineos à Anvers : 80 à 100 arrestations

Les forces de l'ordre ont mis fin samedi soir à l'occupation par quelque 150 militants écologistes d'un terrain boisé situé dans la zone portuaire d'Anvers, où l'entreprise chimique Ineos entend construire une usine.

En fin de journée, après l'échec de pourparlers, entre 80 et 100 activistes ont été arrêtés par la police sur le site, a indiqué le mouvement international Ineos Will Fall, à l'origine de l'action.

Samedi matin, ces militants avaient pénétré le site où l'entreprise entend implanter de nouvelles unités de production d'éthylène et de propylène sur un espace de plusieurs hectares encore boisé.
 

Les plus consultés