Chargement lecteur vidéo ...

Deux suspects identifiés pour des graffitis racistes à Lanaken, Bilzen et Tongres

La police et la justice ont pu identifier et appréhender un homme et une femme d'une vingtaine d'années suspectés d'avoir apposé des graffitis racistes au mois de juin dernier dans les communes limbourgeoises de Lanaken, Bilzen et Tongres.

Dimanche 14 juin, on avait découvert des graffitis sur des façades et des abris-bus dans les trois communes limbourgeoises. Certains des graffitis à caractère raciste contenaient des fautes d’orthographes. Ils auraient été dessinés par deux personnes d’une vingtaine d’années.

Le bourgmestre de Lanaken Marino Keulen (Open VLD) avait déposé plainte lors des faits. Le parquet du Limbourg avait alors ouvert une enquête. Les enquêteurs, s'appuyant sur des images filmées par des caméras, ont retrouvé la trace d'un homme de Lanaken et d'une femme de Tongres. Tous deux ont été appréhendés pour audition. Les suspects devront répondre devant le tribunal correctionnel.

Les slogans et autres graffitis à caractère explicitement raciste - comme "Nazie komt terug", "Fuck bruin" ou "Bruine apen ga terug in uw land" - avaient été nettoyés par les services communaux.

Les plus consultés