Bientôt la fin des avantages fiscaux des pick-ups à usage privé en Flandre

Le gouvernement flamand veut taxer différemment les pick-ups, ces gros véhicules utilitaires avec benne. Actuellement toute personne qui achète ce type de véhicule bénéficie d'un avantage fiscal, même si elle n'est destinée qu'à un usage privé. Or ces pick-ups sont des véhicules tout-terrain dont la carrosserie est conçue pour transporter une charge légère. Il n’y a pas de Taxe de Mise en Circulation (TMC) à payer pour ce type de véhicule et la Taxe de Circulation annuelle moins élevée que pour une voiture particulière.

Le ministre flamand des finances, Mathias Diependaele (N-VA), souhaite que cet avantage fiscal disparaisse pour ceux qui achètent un pick-up uniquement pour un usage privé. "Quiconque utilisera un pick-up pour un usage privé devra payer le même tarif que pour un véhicule particulier. Ceux qui utilisent un pick-up à des fins professionnelles pourront toujours bénéficier de la fiscalité avantageuse", déclare Mathias Diependaele.

Toutefois, avant de pouvoir modifier le régime fiscal, le gouvernement flamand devra d'abord conclure un accord avec les autres gouvernements régionaux de notre pays, de sorte que le régime s'applique à toutes les régions du pays. La mesure ne s'appliquera qu'aux véhicules nouvellement immatriculés.

"Pachyderme" de la route

En Belgique, quelque 7 000 pick-ups par an ont été vendus au cours de trois années consécutives. Les ventes ont triplé au cours des dix dernières années.

En janvier dernier, la VRT avait calculé que le propriétaire d’un pick-up au gabarit démesuré comme une Dodge RAM devrait payer en principe pas moins de 11 000 euros de taxe d'immatriculation, car ce gros SUV a un impact majeur sur l'environnement. Mais actuellement ce n’est pas le cas, car ce véhicule est automatiquement enregistré comme un utilitaire léger. Par conséquent, la taxe de circulation annuelle est également beaucoup moins coûteuse. Elle s'élève à 147 euros par an au lieu de 4 000 euros.
 

Les plus consultés