Code orange dès mercredi pour l’ensemble du monde sportif flamand

Le ministre flamand des Sports Ben Weyts (N-VA) a décidé lundi que l'ensemble du monde sportif flamand passerait dès mercredi du code jaune vers l'orange. En conséquence, toutes les activités à l'intérieur où une distance de sécurité de 1,5 m ne peut être respectée entre sportifs de plus de 12 ans sont temporairement suspendues. Les vestiaires y seront aussi fermés jusqu'à nouvel ordre, sauf dans les piscines.

Cela concerne par exemple le basket ou le volley, mais pas le tennis et le fitness. Les vestiaires et les douches seront fermés, hormis ceux des piscines. Les cantines pourront rester ouvertes mais à condition de respecter les conditions strictes fixées dans l'horeca: un maximum de 4 personnes par table et une distance minimale d'1,5 m entre chaque table.

Le public restera admis selon les critères fixés dans la circulaire ministérielle existante: maximum 200 personnes en salle, 400 personnes à l'extérieur, en respectant les instances et en portant un masque. Ben Weyts a toutefois affirmé qu'en cas de détérioration persistante de la situation, des mesures plus restrictives seraient prises. Les camps de vacances sportives seront autorisés à la Toussaint, mais selon le protocoles appliqués pour les camps de jeunesse. Le dispositif sera évalué après la Toussaint.

La fédération flamande de basket (Basketbal Vlaanderen) n'était pas étonnée de la décision prise lundi par le ministre flamand des Sports Ben Weyts (N-VA). "Le sentiment est mitigé", a dit Benjamin Bogaert, manager de la communication de Basketbal Vlaanderen. "D'un côté, c'est très important que nos membres âgés de moins de 12 ans puissent continuer à jouer. Pour les autres, la décision est forcément dommage mais nous comprenons qu'elle soit nécessaire. Les vestiaires et les buvettes sont des endroits propices aux contaminations, plus encore que sur le terrain."

"Nous avons vu venir cette décision", a-t-il poursuivi. "Nous n'avons aucune perspective de reprise. Dans un premier temps, ces mesures resteront effectives jusqu'à la fin du congé d'automne. Nous ne savons pas ce qui adviendra ensuite."
 

Les plus consultés