L'application "Coronalert" a déjà été téléchargée près d'un million de fois

L'application qui vise à endiguer la propagation du coronavirus a été téléchargée plus de 970.000 fois depuis son lancement le mercredi 30 septembre. C’est ce qu’a indiqué ce lundi l'un des développeurs de l'application, le professeur Bart Preneel (KU Leuven).

Téléchargeable via iOS ou Android, l'application "Coronalert" fonctionne avec des écrans verts et rouges. Un écran vert signifie que l'utilisateur présente un faible risque et qu'il n'a pas eu de contact à haut risque. Dans le cas contraire, l'application affichera un écran rouge.

L'outil permet de garder une trace anonyme des contacts. Lorsqu'un médecin prescrit un test, l'utilisateur reçoit un code qu'il peut lier au résultat de son test dans l'application. En cas de résultat positif, la personne le reçoit via l'application et peut notifier toute personne avec qui elle est entrée en contact.

"Les chiffres en hausse montrent l'importance de tracer les contacts. L'application est un élément très important pour cela", déclare la porte-parole du ministère flamand du Bien-être, de la Santé publique et de la Famille, Carmen De Rudder.

Le Comité interfédéral Testing & Tracing appelle donc les Belges à télécharger l’application.

Les plus consultés