BELGA/LALMAND

Le Brabant flamand impose des mesures supplémentaires mais aussi des contrôles accrus

Le gouverneur du Brabant flamand, Jan Spooren, a décidé en concertation avec les 65 bourgmestres de la province d’appliquer des mesures supplémentaires pour endiguer la propagation du coronavirus. Les autorités locales veilleront par ailleurs à ce que les services de polices contrôlent plus sévèrement le respect des règles imposées. 

Le nombre de contaminations est actuellement très important dans le Brabant flamand. Lors de cette deuxième vague, les cas d’infection ont connu une hausse très rapide à court terme. Les communes avoisinant la Région bruxelloise sont les plus touchées. Afin de limiter la propagation dans la province, des mesures supplémentaires ont été adoptées et des contrôles plus strictes seront menés. 

L’obligation d’avoir un masque sur soi a ainsi été prolongée. Le gouverneur rappelle qu’il est crucial de le porter dans les marchés, les bâtiments publics, les kermesses, ou encore dans les cimetières, durant la période de Toussaint. 

Jan Spooren conseille par ailleurs aux bourgmestres d’imposer le port du masque aux abords des écoles et des infrastructures de sport et de loisirs.

Comme l’a décidé le ministre flamand des sports, Ben Weyts (N-VA), les buvettes des clubs de sports peuvent rester ouvertes. "Les administrations communales et les services de police mèneront toutefois plus de contrôles", précise le gouverneur. "Si les mesures ne sont pas respectées, les locaux pourront être obligés de fermer". 

Dans l’horeca aussi, les contrôles seront plus sévères. Les communes auront en outre la possibilité de refuser la tenue d’évènements, dans le cadre par exemple de la fête de Halloween. 

Les plus consultés