Le Premier ministre prévient : "des mesures supplémentaires sont nécessaires et seront prises rapidement"

D’après le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD), il est aujourd’hui nécessaire, au regard de la situation épidémiologique dans notre pays, que la Belgique prenne des mesures supplémentaires dans sa lutte contre la propagation du coronavirus. "La situation est extrêmement grave", a-t-il déclaré ce jeudi à la Chambre. 

"Le nombre de nouveaux cas de contaminations augmente de façon exponentielle. Le nombre double en effet quasiment toutes les semaines", a expliqué le Premier ministre. 

"Notre mission est très claire. Nous devons avoir le contrôle sur la situation dans les hôpitaux, pour les patients qui vont y être traités, mais aussi et surtout pour les membres du personnel qui donnent le meilleur d’eux-mêmes depuis maintenant des mois". 

Un ralentissement attendu, mais pas de recul

Un durcissement des mesures avait déjà été introduit vendredi dernier par le Conseil national de sécurité. "Ces mesures vont commencer à avoir des effets dans les jours qui viennent", a indiqué Alexander De Croo. "Nous pouvons nous attendre à un ralentissement de la croissance du nombre de contaminations. Mais ce sera un ralentissement, et la courbe va continuer de croître", a-t-il souligné. 

"C’est pourquoi je suis convaincu que des mesures supplémentaires sont indispensables", a poursuivi le Premier ministre. "Ce seront des mesures nécessaires que nous allons prendre rapidement". 

Ce vendredi, un comité de concertation est prévu entre les différents gouvernements pour discuter d’un durcissement des mesures sanitaires dans notre pays. D’après Alexander De Croo, une approche à plus long terme sera également abordée. 

Les plus consultés