Radio 2

L'enseignement supérieur et universitaire flamand passe en code orange

Le ministre flamand de l’Enseignement, Ben Weyts, a annoncé vendredi soir que l'enseignement supérieur et universitaire néerlandophone du pays basculera en code orange prochainement. Cela se traduira par une limitation à 20% de la capacité des salles de cours et auditoires. L’annonce a été faite dans la foulée de la réunion du Comité de concertation qui a pris des mesures fortes pour endiguer la propagation alarmante du coronavirus au niveau national. Le Comité laisse aux ministres flamand, francophone et germanophone de l’Enseignement le soin de décider, avec les acteurs du secteur, les mesures de précaution à prendre pour les écoles, écoles supérieures et universités.

Une concertation aura lieu durant ce week-end avec les acteurs de l'enseignement pour décider de la date d'entrée en vigueur de cette mesure, a précisé le ministre Ben Weyts dans un communiqué.

D’après le ministre, les directions des universités et des hautes écoles disposent néanmoins de la possibilité d'introduire des mesures "plus souples" pour les étudiants de première année, qui sont encore moins habitués à l'enseignement supérieur.

Alors que les universités d’Anvers, de Gand et de Hasselt avaient déjà entamé l’année académique en code orange, la KU Leuven, l’Université Libre néerlandophone de Bruxelles (VUB) et l‘école supérieure Thomas Moore ont annoncé mardi qu’elles passeraient dès lundi 19 octobre elles aussi à un régime en code orange. Ce qui signifie que des cours seront encore donnés sur les campus, mais à un nombre restreint d’étudiants.

L’Université de Gand (UGent) a, quant à elle, annoncé jeudi son intention de passer en code rouge dès le 26 octobre. Concrètement, cela signifie que tous les cours en auditoire seront supprimés. "Le nombre croissant d’infections au Covid-19 nous oblige à faire des ajustements plus rapides, afin que nous puissions continuer à garantir une sécurité maximale sur le campus", précisait l'établissement. L’université estime aussi avoir une responsabilité sur le plan sociétal et devoir protéger son personnel et ses étudiants, et à travers eux leur entourage.

L'enseignement supérieur francophone avait pour sa part annoncé jeudi qu'il passerait en code orange dès ce lundi.

Les plus consultés