Un foyer d’infection au coronavirus à Kruisem dû à un généraliste peu prudent

Une poussée d’infections au coronavirus dans la commune de Flandre orientale serait due à un seul médecin généraliste qui n’aurait pas respecté à la lettre les règles en matière de port du masque buccal. C’est ce qu’indiquent divers media ce samedi et qui a été confirmé par le bourgmestre Joop Verzele (CD&V). Un centre de tests (photo) a entretemps été ouvert à Kruisem, où une centaine de personnes qui ont eu des contacts avec le médecin pourront se faire tester.

La recherche de la source du foyer de contaminations a rapidement mené les services compétents au médecin généraliste, après qu’il se soit révélé être un facteur commun des différentes contaminations dans la commune de Kruisem. Les contacts avec les personnes infectées ont révélé que le médecin en question ne portait toujours pas de masque lorsqu’il reçoit un patient dans son cabinet.

"Nous avons contacté ce médecin et demandé la liste de tous ses contacts. Toutes ces personnes vont être contactées. Nous avons ouvert un centre de tests dans l’une de nos salles communales, en collaboration avec le cercle des généralistes et le service de Santé publique"', indiquait le bourgmestre Joop Verzele.

Dans ce centre provisoire, une centaine de personnes pourront être testées. La commune espère stopper ainsi la propagation du virus. “Le suivi est très rapide”, constate le bourgmestre de Kruisem.

Et qu’adviendra-t-il du généraliste qui n’a pas respecté les règles de prévention ? "Je ne vais mettre personne au pilori quand il s’agit de quelqu’un qui a fait des erreurs dans le cadre de l’exercice de sa profession", précisait Joop Verzele. Il ajoutait que d’autres instances sont plus habilitées à sanctionner éventuellement.

Les plus consultés