(Photo d'archive)

Un père témoigne : "Mon fils de 7 ans a été une semaine en quarantaine en attendant le résultat de son test."

De nombreux Anversois doivent attendre plusieurs jours avant d’obtenir le résultat de leur test de dépistage du coronavirus. La généraliste Anne Delespaul a dénoncé cette situation sur Radio 2 Antwerpen. "C'est du jamais vu. Nous attendons dans notre cabinet les résultats de nos patients durant quatre ou cinq jours. Les laboratoires privés doivent faire l'objet de plus de contrôles", estime ce médecin.

En région anversoise, les personnes ayant récemment subi un test Covid doivent probablement attendre leur résultat pendant plusieurs jours. "Nous attendons encore toujours des résultats de tests effectués jeudi et vendredi. Nous n'avons jamais vécu cela auparavant. Parfois, il fallait attendre deux jours, mais à présent c’est quatre ou cinq jours", explique ce médecin généraliste de Deurne Anne Delespaul à Radio 2 (VRT). "Or, on aurait dû prévoir ce problème. Nous disons depuis le mois de mai qu'il faut plus de personnel pour réaliser les tests. Ils travaillent déjà très dur dans les laboratoires, mais il n'y a pas assez de personnel. La logistique, en particulier, est souvent déficiente. Le délai entre la passage d'un test et sa lecture dans les laboratoires est trop long".

Anne Delespaul est médecin généraliste à la Geneeskunde voor het Volk ( Medecine pour le Peuple) et membre de la PVDA-PTB. Elle plaide pour un contrôle plus strict des laboratoires privés. "J'ai parfois l'impression que ces laboratoires privés veulent surtout faire des chiffres. Ils reçoivent 46,8 euros par test. La rapidité avec laquelle les tests sont analysés est moins importante . Il devrait y avoir plus de contrôle car les laboratoires gagnent suffisamment d’argent. Ils devraient être obligés d'engager plus de personnel".  

Sept jours d'absence à l'école car le résultat du test n'arrive pas

Attendre longtemps le résultat d’un test signifie aussi rester chez soi tout ce temps en quarantaine.

"Mon fils Otto a sept ans et a dû être testé après un cas positif dans sa classe", témoigne Steven De Backer, de Deurne, sur Radio 2 Antwerpen (VRT). "Ce test a été effectué lundi après-midi et ce n'est que maintenant, une semaine plus tard, que nous connaissons enfin le résultat, heureusement négatif. Chaque jour, j’ai appelé en vain mon médecin de famille, j’ai consulté la plateforme en ligne. Et c’est chaque fois un jour de plus à la maison. Heureusement, je peux faire du télétravail, mais chaque jour, je dois décevoir mon fils qui préfère, bien sûr, aller à l'école et voir ses amis. Comment expliquer à un enfant de sept ans qu'il doit rester à la maison parce que notre système ne fonctionne pas correctement ?", se demande Steven De Backer.

BELGA

Les plus consultés