Nicolas Maeterlinck

Covid-19: le cap des 3.000 patients hospitalisés et 300 admissions par jour est passé

La Belgique a franchi le cap des 3.000 patients actuellement hospitalisés pour contamination au Covid-19. La barre des 300 admissions quotidiennes est également franchie, mais ce mercredi a connu plus de 400 admissions, indique ce jeudi matin l'Institut de santé publique Sciensano.

Le nombre d’hospitalisations dans l’ensemble du pays continue d’augmenter rapidement. Au total, 3.274 patients Covid-19 sont actuellement hospitalisés en Belgique (ce qui représente une augmentation de 10% par rapport à la période précédente) et 525 sont traités en soins intensifs (+8%). Quelque 272 patients ont besoin d’une assistance respiratoire.

Entre le 15 et le 21 octobre, les hospitalisations ont donc continué leur progression, avec une moyenne de 319 admissions quotidiennes (+88%). Mercredi, 421 personnes ont cependant été admises à l’hôpital pour contamination au Covid. D’autre part, 240 patients ont pu quitter l’hôpital et rentrer chez eux.

Le nombre moyen de nouvelles contaminations quotidiennes, calculé entre le 12 et le 18 octobre, continue d'augmenter et s'élève désormais à 9.693 (+75% par rapport à la période précédente). Le taux de positivité des tests, à savoir la proportion des personnes positives sur l'ensemble des personnes testées, atteint désormais 16,3% à l'échelle nationale.

Au cours de cette période, le virus a fait plus de 33 morts (+13,4) en moyenne par jour. Depuis le début de l'épidémie en Belgique, 253.386 personnes ont été testées positives au Covid-19 et 10.539 en sont décédées.

Nicolas Maeterlinck

"Faire aussi tester les policiers en priorité"

La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden (photo) souhaite que les policiers fassent partie des groupes à tester en priorité afin d'éviter les contaminations au coronavirus. C’est ce qu’elle a indiqué ce jeudi au micro de nos collègues de La Première (RTBF). Elle a envoyé une lettre au Premier ministre Alexander De Croo et au ministre de la Santé Frank Vandenbroucke pour formaliser cette demande.

La ministre a évoqué des cas d'infections dans quelques corps de police et a rappelé que la police fédérale pouvait renforcer les zones locales "si c'est nécessaire". Sans donner de chiffres précis sur l'absentéisme au sein de la police, Annelies Verlinden dit être en contact permanent avec le centre de crise pour suive la situation sur le terrain.

Selon la ministre, les nouvelles mesures de lutte contre la propagation du virus sont par ailleurs généralement bien respectées. "Je comprends très bien la frustration et la déception parce que les restaurants et les cafés ont investi pour respecter les règles, mais il fallait prendre des mesures très sévères pour ralentir la propagation du virus. Il faut être très ferme."

Annelies Verlinden a ajouté que le gouvernement essayait "d'éviter un reconfinement", alors qu'un nouveau Comité de concertation est programmé vendredi. "Il est encore trop tôt pour voir l'impact des mesures prises lundi dernier", a-t-elle ajouté.

WWW.OHMYJIM.BE

Les plus consultés