Chargement lecteur vidéo ...

Sur le tarmac de Brussels Airport, on teste les chasse-neiges pour l’hiver

En raison des températures particulièrement clémentes ces derniers jours, on oublierait presque le passage à l’heure d’hiver, qui aura lieu dans la nuit de samedi à dimanche. L’hiver, lui, n’arrivera que dans deux petits mois. Mais à l’aéroport international de Zaventem on sait que les premières neiges peuvent déjà tomber en novembre et on s’est donc mis à tester les chasse-neiges et autres machines qui serviront à déblayer les pistes et les protéger du gel. L’exercice est mené de nuit, pour gêner le moins possible le trafic aérien.

Les températures avoisinent encore les 16 degrés, mais à Brussels Airport les chasse-neiges sortent déjà de leur hangar pour tester comment enlever la neige et le gel des pistes, sans laisser aucune trace sur le tarmac.

Au volant il y a des agriculteurs et des horticulteurs, qui ont moins de travail en hiver et qui sont habitués à ce type de grosses machines. Le but est qu’ils s’entrainent avec les engins, pour être prêts pour les premiers flocons de neige.

L’aéroport est nettement plus calme actuellement, en raison de la crise sanitaire. Chaque jour, quelque 130 avions atterrissent à Brussels Airport - contre 600 en temps normal. Mais comme chaque année, 140 personnes seront affectées cet hiver au déblayage des pistes et des avions.

Les plus consultés