Radio 2

Un "panier de réconfort" pour personnes seules ou qui traversent une période difficile

L'infirmier Johan Couchez et sa famille qui habitent à Elverdinge, près d'Ypres (Flandre occidentale) fabriquent des "paniers de réconfort" pour soutenir les personnes seules ou qui vivent des circonstances malheureuses. La recette de la vente de ces paniers est destinée à financer l’accompagnement de personnes défavorisées qui vivent un deuil.

À cause de la pandémie de Covid-19, il arrive souvent que des personnes meurent dans l’isolement le plus total. "Pour les proches, il est dès lors plus difficile de faire son deuil", explique l'infirmier Johan Couchez, d'Elverdinge.

"Mes collègues à l'hôpital doivent immédiatement mettre le défunt dans un sac mortuaire. La famille du défunt ne peut plus être présente pour lui dire adieu. Surtout en cette période, il est vraiment désolant que le deuil soit si brutal".

C'est la raison pour laquelle Johan et sa famille ont décidé de confectionner des "paniers de réconfort". "Il s’agit d’un petit bac en bois rempli de produits savoureux, comme du café, du thé et du miel", explique Nadine Baert.

"Mais il y a aussi une lampe à souhaits et un cadre pour mettre une photo. Dans chaque "panier de réconfort", nous mettons également un livret que nous avons rédigé nous-mêmes. Ce livret se compose de citations, de poèmes, de chansons et de sites web utiles. Il y a aussi des conseils comme celui-ci : "Réservez-vous vingt minutes par jour pour vous-même ou écrivez une lettre au défunt". Le livret de consolation peut également être complété par des témoignages de deuil".
 

Pochette de réconfort en patchwork

Le panier en bois contient également une pochette de réconfort en patchwork, cousu par Nadine et d'autres membres du club de couturières des Lapjeskatten d'Ypres. "Les gens peuvent nous donner des tissus en coton provenant des défunts", dit Nadine. "Nous allons les utiliser et créer un beau et chaleureux souvenir."

Tout le monde peut acheter ce "panier de réconfort" et l'offrir à quelqu'un qui traverse une période difficile. "Nous ne le faisons certainement pas pour nous-mêmes. Nous utiliserons la recette de la vente pour offrir des conseils sur le deuil aux personnes défavorisées. Nous considérons le deuil comme un droit fondamental".
 

Les plus consultés