Chargement lecteur vidéo ...

Des généralistes de Médecine pour le Peuple protestent en sous-vêtements

Des généralistes et infirmiers de Médecine pour le Peuple - le réseau des maisons médicales initié par le Parti du Travail de Belgique (PTB) - ont brièvement interrompu leurs activités ce lundi pour protester contre l’énorme pression de travail à laquelle ils sont confrontés depuis des mois. Vêtus juste de sous-vêtements sous leur blouse blanche, ils ont dansé sur le morceau "Jerusalema" pour réclamer une aide d’urgence aux gouvernements.

"Trop, c’est trop ! Vous n’avez pas honte ? Eh bien, nous non plus !", lançaient-ils du côté francophone. "Les gouvernements nous laissent dans le froid", s’écriaient-ils en Flandre, et notamment à Hoboken où ce "flashmob" a été filmé.

Une aide a été promise au personnel soignant depuis des mois, mais elle n’est toujours pas arrivée, rappelaient les manifestants. "Nous avons les gants, donnez-nous les mains pour travailler", indiquait l’une des pancartes qu’ils brandissaient à Hoboken.

Les généralistes de Médecine pour le Peuple - mais aussi d'autres organisations de jeunes médecins, comme Jong Domus - dénoncent aussi l’excès de travail administratif qui leur est imposé, notamment pour établir des certificats de maladie, de quarantaine, pour les écoliers, pour les employeurs, pour indiquer qu’un test corona s’est avéré négatif.

Les plus consultés