La KU Leuven passera au code rouge dès le 3 novembre, l’Université de Hasselt dès le 1er novembre

L'université catholique de Louvain (KU Leuven) adoptera un mode de fonctionnement proche du code rouge entre le 3 novembre et la Noël, a indiqué le recteur de l'institution Luc Sels dans un courriel adressé au personnel et aux étudiants. Ce qui veut dire qu’autant de cours que possible auront lieu "à distance". Les étudiants en première année de bachelier devraient toutefois encore être soumis au code orange. L'Université de Hasselt passera, elle, en code rouge à partir du 1er novembre.

Dans un mail interne, évoqué par l’hebdomadaire estudiantin VETO, le recteur de la KU Leuven ne parle pas directement de code rouge mais plus précisément d’"une méthode de travail avec un impact de code rouge". Il appelle tous les professeurs à donner en ligne les cours qui ne souffrent pas trop à être enseignés de cette manière.

Si pour une matière particulière, il s'avère que la retransmission à distance est néfaste, il sera toujours possible de donner le cours sur place. Les étudiants de première année seront maintenus sous code orange, de même que les exercices en laboratoire et les travaux pratiques.

"La pression sur le système des soins de santé s'accroît. Nous devons essayer d'endiguer autant que possible la progression du coronavirus", a commenté Luc Sels (photo). Cette façon de procéder sera en vigueur sur tous les campus de l'université, car l'intensité de l'épidémie est comparable dans l'ensemble de la Flandre. Les campus situés à Bruxelles et Schaerbeek passent déjà en code rouge lundi.

Ecoles secondaires de Louvain : enseignement partiel en ligne

Bien que les chiffres de contamination au coronavirus soient moins élevés à Louvain (Brabant flamand) que dans d’autres grandes villes, l’administration communale a décidé avec les écoles secondaires de passer, après le congé prolongé de Toussaint, à un enseignement partiel à distance pour les élèves des 2e et 3e degrés secondaires.

"Nous voulons maintenir les chiffres aussi bas que possible", indiquait le bourgmestre Mohamed Ridouani. "A Louvain, nous avons 13.000 élèves qui viennent chaque jour à l’école de toute la région. Nous voulons étaler leur circulation en proposant de l’enseignement à distance partiel. Cela engendrera moins de contacts, moins d’encombrement des transports en commun, donc moins de propagation du coronavirus. Si nous voulons maintenir toutes les écoles ouvertes toute l’année, c’est une décision nécessaire", concluait le bourgmestre.

Les écoles concernées pourront choisir comment elles organisent l’alternance des cours à distance et en présentiel. Et elles pourront organiser les sessions d’examens sur mesure.

L'Université d'Hasselt en code rouge dès le 1er novembre

"En temps qu'université, nous sommes obligés de gérer la situation de façon responsable et de jouer notre rôle sociétal. C'est aussi à nous de lutter contre la propagation du virus", expliquait le recteur Bernard Vanheusden (photo) ce lundi. D'autres universités flamandes ont décidé en ce début de semaine de passer du code orange au code rouge.

L'Université limbourgeoise avait déjà modifié ses protocoles d'occupation des locaux cette semaine, à l'exception des cours pour les BAC 1. A partir du 1er novembre, les mesures seront encore plus strictes puisque l'enseignement devra au plus possible se faire à distance. L'UHasselt n'a pas donné de date de fin. Les cours pratiques et en labo restent possibles sur le campus. Les stages peuvent se poursuivre selon les mesures en vigueur dans les lieux où ils se déroulent. Le campus ne fermera pas.

Les plus consultés