Plusieurs villes flamandes ne veulent pas attendre vendredi pour mettre en oeuvre les nouvelles mesures sanitaires

"La Flandre ne peut pas attendre vendredi pour qu'entrent en vigueur les nouvelles mesures, plus strictes, de lutte contre le coronavirus décidées mardi soir par le gouvernement régional", a réagi la bourgmestre d'Aarschot (Brabant flamand) et ex-présidente de l'Open VLD Gwendolyn Rutten. Ces mesures doivent valoir dès mercredi 18h00 "de préférence partout en même temps". "Mais s'il le faut, nous le ferons tout seuls. Le virus progresse trop rapidement", a insisté la bourgmestre dans un message posté sur Twitter.

"En tant que bourgmestre, je peux décider de prendre moi-même mes responsabilités. Notre piscine, notre centre culturel fermeront plus tôt. Cela signifie également que le concert de Laïs prévu ce soir n'aura pas lieu, je ne peux pas autoriser 200 personnes dans une salle pour le moment. Tous les événements seront donc annulés à partir de ce soir", a déclaré Gwendolyn Rutten. Dans le même temps, Rutten appelle ses collègues bourgmestres à faire de même.

Les mesures édictées mardi soir par le gouvernement flamand doivent entrer en vigueur à partir de vendredi 18h00. Les autorités régionales veulent ainsi laisser aux secteurs concernés le temps de se préparer, tout en s'assurant que les mesures prises puissent être coulées dans une réglementation claire.

Mais ce timing ne convainc pas tout le monde, à droite comme à gauche. "Il est incompréhensible d'attendre jusqu'à vendredi", s'est étonnée la parlementaire flamande Freya Saeys (Open VLD). "Si la maison brûle, c'est maintenant qu'il faut éteindre les flammes."

Cet avis est également partagé par la cheffe de groupe socialiste Hannelore Goeman (SP.A). "Le virus croît de manière exponentielle: chaque jour d'hésitation double donc le problème", a-t-elle souligné.



Les bourgmestres de Gand et de Malines veulent introduire les nouvelles mesures plus strictes dès jeudi

Le bourgmestre de Gand Mathias De Clercq (Open VLD) veut introduire les nouvelles mesures plus strictes du gouvernement flamand contre le coronavirus dès jeudi matin."Il n'y a pas de temps à perdre, les chiffres augmentent rapidement", a-t-il dit mercredi.

Le bourgmestre de Gand élabore un arrêté communal pour pouvoir introduire ces mesures un jour plus tôt.

"Nous avions demandé des mesures complémentaires et uniformes et elles ont été mises en œuvre", explique le bourgmestre. "Il est important qu'elles soient mises en œuvre rapidement. C'est pourquoi nous, en tant que ville, nous allons faire les préparatifs nécessaires pour mettre en œuvre toutes les mesures dès demain matin."  
La Ville de Malines veut aussi mettre en oeuvre ces nouvelles mesures jeudi.

Les plus consultés