Brandweermuseum Aalst

La précieuse collection du Musée des pompiers d’Alost sauvée de la casse

Le Musée des pompiers d’Erembodegem, près d’Alost, doit fermer ses portes après 30 ans d’existence. La province de Flandre orientale ne peut en effet plus assumer les coûts d’hébergement (passés à 69.000 euros par an) des pièces de patrimoine que renferme la collection. Cette dernière est actuellement installée dans une ancienne fabrique d’Alost. Mais les magnifiques voitures de pompiers doivent quitter les lieux d’ici la fin de cette année, si elles ne veulent pas terminer leur vie sur un tas de ferraille. L’association des pompiers de Flandre a cependant trouvé une solution : la collection sera installée dans l’ancien domaine militaire de Weelde Statie, à Ravels en province anversoise.

La collection du Musée des pompiers comprend entre 130 et 140 véhicules, des centaines d’uniformes et de casques, d’anciens extincteurs et de nombreux objets. "Elle donne un aperçu de l’histoire des pompiers, depuis ses débuts jusqu’à nos jours", indique le commandant Luc Faes (photo) de la zone Taxandria.

"Mais la collection doit quitter Alost. L’association des pompiers a finalement trouvé un nouvel abris pour les précieuses voitures, dans d’anciens hangars militaires de la commune de Ravels. Ils deviendront une sorte de nouveau musée".

"Nous souhaitons que tout le monde puisse admirer les voitures de pompiers. De nombreuses pièces sont uniques. Elles valent la visite", précise Luc Faes.

Les véhicules doivent être arrivés à Ravels d’ici le 31 décembre, ce qui représente un véritable défi. "Actuellement, trois camions s’y trouvent déjà, mais le grand déménagement n’aura lieu que dans quelques semaines. Les pièces historiques ne roulent plus, il faudra donc les transporter. La Protection civile nous a promis de l’aide. Nous avons aussi lancé un appel à tous les pompiers", conclut le commandant.

Brandweermuseum Aalst

Les plus consultés