Le "fétichiste des pieds" qui importunait des étudiantes à Gand s'est rendu à la police de son plein gré

Le "fétichiste des pieds", qui importunait des étudiantes à Gand depuis 2006, s'est rendu mercredi à la police de son plein gré, a-t-on appris jeudi. Il s'agit d'un Français de 47 ans, originaire des environs de Lille. L'homme suivait ses victimes jusqu'à leur logement et voulait qu'elles se déchaussent devant lui. Au fil des ans, 17 plaintes ont été déposées à son encontre mais l'individu n'avait encore jamais été identifié.

Après la diffusion d'un avis de recherche le 30 septembre dernier dans un programme de la chaîne flamande VTM, une information décisive était parvenue de France, permettant l'identification du quadragénaire. 

Le 15 octobre dernier, il avait également été filmé par les caméras de surveillance alors qu'il s'introduisait dans un immeuble de logements à la suite d'une étudiante. Ayant retiré son masque buccal un bref instant, il a pu facilement être reconnu sur les images. 

Le même début de scénario s'était produit le 31 juillet, lorsque l'homme avait suivi une autre étudiante à l'intérieur de son immeuble avant de lui demander en gesticulant d'enlever sa chaussure et de poser son pied contre son nez. Il était finalement reparti d'un air frustré en faisant des gestes d'excuses. 

Mercredi, l'homme s'est rendu de son plein gré à la police gantoise. S'il n'avait pas de gestes violents envers ses victimes, il a reconnu avoir un problème et s'est montré disposé à se faire soigner, a indiqué le parquet de Flandre orientale. Il a été libéré sous conditions après son audition. Le parquet va suivre l'affaire. L'homme devra notamment prouver qu'il se soigne effectivement. 

Les plus consultés