Alexander De Croo félicite Joe Biden et Kamala Harris : "L'unité est ce qui compte, en Belgique aussi"

Le Premier ministre Alexander De Croo a félicité samedi Joe Biden pour sa victoire à l'élection présidentielle américaine. D'après les derniers résultats, le candidat démocrate a dépassé le cap des 270 grands électeurs, devenant ainsi le 46e président des Etats-Unis. "Les États-Unis peuvent compter sur la Belgique", a affirmé Alexander De Croo.

Dans un communiqué paru sur son site, le chef du gouvernement belge a aussi tenu à saluer l'élection de Kamala Harris à la vice-présidence, une première historique pour une femme à ce poste. "Elle incarnera un formidable exemple et un rôle modèle important pour les jeunes filles à travers le monde, leur prouvant que filles et garçons ont les mêmes droits et les mêmes chances", indique-t-il. 

Sur le plan diplomatique, M. De Croo attend des Etats-Unis qu'ils soutiennent l'intégration européenne. "La Belgique est prête à encore renforcer l'alliance transatlantique pour défendre nos valeurs communes, ainsi qu'à approfondir le lien d'amitié qui unit nos peuples. En tant que pays hôte de l'OTAN et de l'UE, nous exprimons l'espoir que sous cette nouvelle présidence, les États-Unis continueront à apporter leur soutien crucial à l'intégration européenne. En agissant ensemble, les États-Unis et une Europe unie peuvent constituer une force extraordinaire capable de renforcer le multilatéralisme au profit de tous." 

"Les États-Unis peuvent compter sur la Belgique comme acteur constructif et allié de longue date, qui favorise la recherche du consensus et agit pour la paix", conclut le Premier ministre qui espère rencontrer bientôt le nouveau pensionnaire de la Maison blanche. 

"A la recherche de ce qui unit"

Dans un entretien accordé à la VRT, le Premier ministre ne cache pas sa satisfaction face à l'élection de Joe Biden. "Je ne peux pas prévoir l'avenir, mais on voit là un président qui adopte un tout autre ton que son prédécesseur", indique-t-il.

"Monsieur Trump a souvent cherché à diviser, alors que Joe Biden recherche clairement ce qui unit les gens. Cela compte pour les Etats-Unis, mais ça compte en fait tout autant ici, dans notre pays. Lors des moments difficiles, il faut essayer de chercher ce qui nous unit, plutôt que de souligner ce qui nous divise", souligne Alexander De Croo. 

Les plus consultés