Covid-19 : Le cap du demi-million de personnes infectées dépassé en Belgique

La Belgique a franchi le cap du demi-million de personnes infectées par le nouveau coronavirus, avec 500.789 cas de Covid-19 confirmés dans le pays depuis le début de la pandémie, selon le bilan provisoire de l'Institut de santé publique Sciensano publié lundi. La barre des 13.000 morts a aussi été franchie, avec 13.055 décès attribués au Covid-19 enregistrés. Toutefois les nombres moyens d'infections et d'hospitalisations continuent leur recul.

Le nombre moyen d'infections au coronavirus est passé à 9.487 par jour entre le 30 octobre et le 5 novembre. Cela représente une baisse de 40% par rapport à la période de sept jours précédente. Le nombre de contaminations en Belgique s'élève à 500.789 lundi, contre 494.168 dimanche, depuis le début de l'épidémie.

Le nombre d'admissions à l'hôpital pour cause de Covid-19 continue de diminuer, de -9%, et s'établit désormais à 597 par jour en moyenne, entre le 30 octobre et le 5 novembre. Le nombre de personnes hospitalisées s'élève à 6.948 (+1%), dont 1.469 patients traités aux soins intensifs.

Le Covid-19 a également causé la mort de 13.055 personnes en Belgique. En moyenne, 179 personnes sont décédées chaque jour à cause d'une infection au coronavirus, en hausse de 55% par rapport à la semaine précédente.

"Le pic des hospitalisations semble avoir été atteint le 3 novembre" (Yves Van Laethem)

Le pic des hospitalisations liées au Covid-19 en Belgique se situe le mardi 3 novembre, soit une semaine après celui des contaminations, a déclaré lundi lors de la conférence de presse du Centre de crise le porte-parole interfédéral de la lutte contre le nouveau coronavirus, Yves Van Laethem.

Le mardi 3 novembre, 879 patients ont été admis à l'hôpital, "hier/dimanche, ils étaient 400, soit la moitié en moins", a précisé Yves Van Laethem, qui pointe "une éclaircie à l'horizon".

Le nombre d'infections et des hospitalisations continue à diminuer en Belgique, même si celui des lits occupés en soins intensifs augmente légèrement.
Les admissions à l'hôpital pour cause de Covid-19 ont en effet baissé de 9%, pour s'établir à 597 par jour en moyenne, entre le 30 octobre et le 5 novembre. Le nombre de personnes hospitalisées s'élève à 6.948 (+1%).

Actuellement, 1.469 patients sont traités aux soins intensifs, ce qui "sature avec 75% à 100% d'occupation différentes provinces francophones", a ajouté Yves Van Laethem. "La pression est donc encore extrêmement importante sur le terrain."
"On peut cependant s'attendre à ce que ce chiffre plafonne dans le courant de la semaine et reste sous les 1.500 patients", estime le porte-parole. "C'est beaucoup, c'est plus que la première vague, mais c'est heureusement en dessous de la capacité maximale qui était prévue pour ces patients."

Le nombre moyen d'infections au coronavirus est passé à 9.487 par jour en moyenne entre le 30 octobre et le 5 novembre. Cela représente une baisse de 40% sur base hebdomadaire. "Cette forte diminution s'est rapidement mise en place après le pic du 27 octobre, c'est un point très positif mais il est clair que nous restons en surchauffe", avertit Yves Van Laethem. "Il faudra encore descendre sérieusement avant de se retrouver dans une zone plus calme et moins dangereuse."

Une baisse des infections est constatée dans toutes les tranches d'âge. Environ deux tiers des nouveaux cas surviennent chez les 20-60 ans. Il y a par contre pour la première fois une diminution des cas chez les plus de 70 ans.

Par ailleurs, on constate une diminution "assez spectaculaire" de 45 à 50% dans les provinces qui étaient les plus touchées, à savoir Liège, Bruxelles et les deux Brabants. Le Hainaut reste la province avec le nombre de nouvelles infections le plus élevé: 1.945 par jour en moyenne.

Les décès, indicateur qui met le plus de temps à changer, augmentent aussi mais un ralentissement dans la tendance est toutefois constaté. En moyenne, 179 personnes sont décédées chaque jour, ce qui représente une hausse de 55% par rapport à la semaine précédente. Le nombre plus élevé de décès de cette deuxième vague se situe pour l'instant le 2 novembre, avec 201 décès à déplorer.

Les plus consultés