LianeM

La Flandre va accorder un nouvelle prime pour l’isolation et le désamiantage des maisons

À partir du 1er janvier, de nouvelles primes seront versées pour le désamiantage des habitations, des écoles et des établissements de soins. Le gouvernement flamand va débloquer un montant record de 124 millions d'euros à cet effet au cours des deux prochaines années. L'amiante est une substance nocive et cancérigène qui était souvent utilisée pour les matériaux de construction. On estime que 2,7 millions de foyers en Flandre contiennent encore de l'amiante.

L'amiante est une substance qui était souvent utilisée dans les matériaux de construction comme isolant thermique et acoustique et pour ses propriétés ignifuges jusqu'à la fin des années 1990. La société flamande de gestion des déchets OVAM estime qu'il y a encore quelque 910 000 tonnes d'amiante dans 2,7 millions de foyers privés en Flandre, notamment les toitures en fibrociment qui sont encore très répandues chez nous.

L'amiante est constitué de petites fibres qui, lorsqu'elles sont libérées, peuvent provoquer diverses maladies dont le cancer lorsqu'elles sont inhalées. Depuis 1998, il est donc interdit de produire, d'utiliser ou de réutiliser l'amiante.
 

Un budget record va être débloqué pour le désamiantage en Flandre

Afin de rendre la Flandre "sûre" le plus rapidement possible, le gouvernement flamand va débloquer 124 millions d'euros supplémentaires au cours des deux prochaines années pour éliminer l'amiante. C'est six fois plus que le budget annuel actuel, a déclaré la ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir (N-VA).

Dans ce budget, "84 millions d'euros serviront à une prime supplémentaire de 8 euros par mètre carré pour ceux qui isolent leur façade ou leur toit et enlèvent en même temps les ardoises, ou le revêtement contenant de l'amiante", déclare le ministre Zuhal Demir.

La nouvelle prime sera disponible à partir du 1er janvier 2021 et s'appliquera tant aux personnes qui feront exécuter les travaux par une entreprise qu'à celles qui les feront eux-mêmes. Attention : le désamiantage doit toujours être effectué selon des règles de précaution très strictes et ne peuvent pas toujours être effectués par des particuliers (pour en savoir plus, consultez le site de l'OVAM).

Au cours des deux prochaines années, 40 millions d'euros supplémentaires seront consacrés au désamiantage dans les écoles et les établissements de soins. "Nous voulons nous concentrer sur les endroits où de nombreuses personnes vulnérables se rassemblent", explique Zuhal Demir. Une partie de ce budget peut également être allouée aux autorités locales pour le désamiantage et la collecte de l'amiante à domicile.

"La Flandre contient encore beaucoup d'amiante et environ 700 personnes meurent chaque année des effets des maladies liées à l'amiante. Nous avons donc vraiment besoin de rattraper notre retard afin de rendre la Flandre à nouveau sûre rapidement", conclut le ministre Demir.

Les plus consultés