Jamais les sapins de Noël n’auront été commandés aussi tôt chez les pépiniéristes

Ces derniers jours, le pépiniériste Dries De Pauw, de Bornem (Anvers), est confronté à une très forte demande en sapins de Noël. Jamais il n’avait déplanté ses sapins aussi tôt dans l'année. "D’habitude j'attends la fin novembre pour enlever les arbres, mais maintenant j'ai dû céder à la pression de mes clients", a-t-il déclaré sur Radio 2 Antwerpen (VRT).

Depuis quelques jours, le téléphone du pépiniériste Dries De Pauw n’arrête pas de sonner. "Tous mes clients me demandent si nous ne vendons pas déjà des sapins de Noël. En raison de la crise sanitaire, les gens ont un réel besoin de célébrer des fêtes", ajoute Dries De Pauw.

Lui-même ne s'attendait pas à ce que les gens veuillent installer un arbre de Noël aussi tôt. "Chaque année, vous remarquez que les gens veulent installer leur arbre de plus en plus tôt, mais j'essaie de les raisonner un peu en leur disant qu’ils ne doivent pas mettre leur sapin de Noël avant la fin de la fête de Saint-Nicolas".
Mais devant l’insistance de ses clients Dries De Pauw n'a pas eu d'autre choix que de déplanter ses sapins. "Nous n'avons jamais déraciné d'arbres de Noël aussi tôt, mais tout le monde en veut", ajoute le pépiniériste.

Mais les sapins déracinés resteront-ils beaux jusqu'à la Noël ? "C'est un peu trop long. Il est possible que votre arbre continue à pousser un petit peu et obtiennent de nouvelles pousses. Ce n'est généralement pas très beau pour un sapin décoré. C'est la raison pour laquelle j'essaie de convaincre les gens d'attendre un peu plus longtemps", ajoute Dries De Pauw.
 

Les plus consultés