Le gouvernement flamand étend son soutien aux entreprises affectées par la crise sanitaire

Dans le cadre de la crise liée à la pandémie de Covid-19, le gouvernement flamand a donné son feu vert ce vendredi à un ensemble de mesures de soutien aux entrepreneurs. Les entreprises obligées de fermer leurs portes auront automatiquement accès au "mécanisme de protection flamand". Celles qui n'ont pas cessé leurs activités mais ont perdu au moins 60% de chiffre d'affaires bénéficieront aussi d'un nouveau coup de pouce financier.

Ces décisions suivent le dernier tour de vis des autorités, qui a mené à un "quasi-confinement", avec fermeture obligatoire de nombreux commerces jugés non essentiels. Le gouvernement flamand a, à son niveau, défini un ensemble de nouvelles mesures pour soutenir les entreprises souffrant le plus de cette situation. 

Les commerces forcés d'être à l'arrêt vont automatiquement pouvoir bénéficier d'une prime, sans nécessité de prouver une perte de chiffre d'affaires. La prime correspond à 10% du chiffre d'affaires de la période 2019 correspondant à l'actuelle période de fermeture forcée. 

Ce "mécanisme de protection" vaut pour deux périodes: du 1 octobre au 15 novembre et du 16 novembre au 31 décembre. L'aide est plafonnée à 60.000 euros pour les sociétés de 50 travailleurs ou plus. 

Le gouvernement régional prolonge aussi son mécanisme de prêt pour le paiement des loyers commerciaux. On pourra y faire appel jusqu'en mars prochain. Un budget de 700.000 euros est également libéré pour des sessions d'information et des "webinaires" au bénéfice des entrepreneurs, axés sur la présence et la vente en ligne.

Les plus consultés