Radio 2

Les services de secours de Zottegem piégés par de faux noyés

À Zottegem (Flandre orientale), les services de secours ont été mobilisés lundi après-midi parce que deux personnes semblaient s’être noyées dans un étang, deux paires de jambes dépassaient de la surface de l’eau. Mais à y regarder de plus près, il s'agissait de fausses jambes dans le cadre d'une balade pédestre de l’horreur.

Police, pompiers et ambulance ont été mobilisés lundi après-midi pour secourir ce qu’on pensait être des noyés dans un étang à Elene, près de Zottegem. Mais la surprise a été grande lorsque les services de secours ont découvert qu'il s’agissait de deux paires de jambes qui sortaient de l'eau. Pas des jambes humaines, mais celles de mannequins dans le cadre d’une promenade de l’étrange le long de l'étang. Un panneau d'information et une potence avait d'ailleurs été placés le long de cette promenade.

Le bourgmestre Jenne De Potter (CD&V) s'en est immédiatement rendu compte lorsqu'il est arrivé sur les lieux : "Lorsque je suis arrivé sur place, j'ai tout de suite remarqué qu'il ne s'agissait pas de vraies personnes qui se noyaient. Mais on ne sait jamais ce qui se passe dans la tête de certaines personnes quand elles voient une scène comme celle-là". Malgré cette mobilisation des services de secours, les jambes pourront rester dans l'étang.
 

Promenade de l'horreur

Le comité de quartier Helder Water avait tracé l’itinéraire de cette "marche de l'horreur". Elle fait 6 kilomètres de long et est agrémentée des histoires "sombres et sanglantes" de la localité. Vous pouvez encore en profiter jusqu'aux vacances de Noël. Pendant la balade, il y a cinq arrêts, où vous pouvez écouter une histoire d'horreur sur votre téléphone portable. Heureusement pour les organisateurs,  comité de quartier ne devra pas payer les frais occasionnés par la mobilisation des services d'urgence.

 

Les plus consultés