Foto: Radio 2

Une action surprise pour remercier les chauffeurs de De Lijn pour leur collégialité

Ce mardi matin, 350 chauffeurs d'autocars privés ont voulu remercier leurs collègues de De Lijn pour leur "collégialité et leur esprit d'équipe" par une action surprise. Depuis le 5 octobre, les chauffeurs de De Lijn bénéficie du renfort des autocars privés, afin d’éviter les bus surchargés en cette période de pandémie. L'action s'est déroulée dans chacune des cinq provinces flamandes.

Avant les vacances de la Toussaint, il y avait déjà 211 autocars sur les lignes les plus fréquentées de Flandre, et depuis ce lundi, il y a 164 bus supplémentaires. Les autocars privés circulent derrière les bus de De Lijn : de cette façon, lors des heures de pointe l’occupation peut être limitée et les passagers peuvent mieux se répartir. Le gouvernement flamand a débloqué un budget de 12,5 millions d'euros pour ces autocars privés.

"Dès le départ ce renforcement c’est très bien déroulé", déclare Elisabeth Salaets de la Fédération des entrepreneurs belges d'autobus et d'autocars. "C'est la preuve du professionnalisme des chauffeurs de De Lijn et des compagnies d'autobus et d'autocars. La collégialité et l'esprit d'équipe des conducteurs méritent donc un remerciement".

Juan Van Oversteyns, chauffeur de la compagnie de bus Linden Cars, explique que son entreprise a complètement été fermée entre mars et fin juillet. "En août, nous avions de nouveau eu un peu de travail, mais ce n'était que 30 % environ par rapport aux autres années. Et depuis septembre, elle était à nouveau retombée à zéro". Juan Van Oversteyns est donc heureux de pouvoir faire les trajets de renforcement depuis octobre. "Se lever tous les matins pour retourner au travail est c’est vraiment une bonne chose, oui."

Pour remercier les chauffeurs de De Lijn, un autocollant (un grand pouce levé) a été apposé sur la porte des cars depuis mardi. L'action se déroule dans chacune des cinq provinces flamandes, à un endroit où un bus et un car commencent leur premier trajet ensemble : à Westerlo, Geraardsbergen, Louvain, Louwel et Courtrai.
 

Les plus consultés