Grâce au coronavirus les Flamands font davantage confiance à la science

Si l’on en croit l’édition 2020 du Baromètre de la science - réalisé annuellement par le département Economie, Sciences et Innovation du gouvernement flamand -, les Flamands ont davantage confiance en la science. En raison de la crise sanitaire ils voient et entendent davantage de scientifiques, notamment via les médias, et ont tendance à faire plus confiance à ce qu’ils disent qu’avant l’épidémie. Près de la moitié des Flamands interrogés affirment attacher maintenant plus d’importance à la science qu’avant le début de la pandémie.

Le Baromètre de la science parait pour la troisième fois et a consacré cette fois plus d’attention à la crise corona et à l’impact de celle-ci sur la confiance accordée par la population à la science. "Les Flamands s’intéressaient déjà beaucoup à la science avant, ils y croyaient et lui faisaient confiance. Cette attitude s’est encore renforcée depuis le début de l’épidémie", indique le cabinet de la ministre Hilde Crevits. 

"Quelque 70% des Flamands affirment que leur confiance en la science est restée la même qu’avant la crise sanitaire. Dans 20% des cas, cette confiance a même augmenté. Un Flamand sur cinq fait aujourd’hui davantage confiance à la science qu’auparavant. La même proportion de citoyens (20%) croient maintenant davantage ce que disent les scientifiques. Et puis près de la moitié des personnes interrogées reconnaissent mieux comprendre aujourd’hui l’importance de la science pour notre société". 

"La crise du coronavirus a donc eu un impact positif sur la confiance accordée à la science", conclut la ministre flamande des Sciences, Hilde Crevits (photo). "Cela renforce l’un de nos objectifs, qui est d’accroitre l’intérêt au sein de la société pour la recherche et les sciences".

Les plus consultés