L’élue Vlaams Belang, Carrera Neefs, exclue du parti après son hommage à un soldat nazi

Le président du Vlaams Belang, Tom Van Grieken, a annoncé dans le quotidien dominical ‘De Zondag’ l’exclusion de l’élue VB, Carrera Neefs. A l’occasion de l'Armistice, cette dernière avait déposé des fleurs sur la tombe d’un soldat SS néerlandais, et avait partagé une photo de son acte sur les réseaux sociaux, avec pour commentaire : "Je n’oublie pas ces personnes-là non plus". 

"Sans en avoir conscience, Carrera Neefs a causé de sérieux dommages", a commenté le président du parti flamand d’extrême droite dans le journal flamand du dimanche. "Initialement, elle n’a pas voulu supprimer sa publication Facebook. Nous lui avons ensuite demandé de signer la charte du parti, mais elle ne l’a pas voulu non plus", poursuit Tom Van Grieken. "Le bureau du parti a donc choisi de mettre fin à son adhésion", précise-t-il.

La charte du parti est un document que tous les mandataires du Vlaams Belang doivent signer. Carrera Neefs, conseillère communale à Wuustwezel (province d’Anvers), ne l’avait pas encore fait, car elle avait été élue sur une liste N-VA. La charte en question impose aux signataires de respecter les lignes du parti, également sur les réseaux sociaux. "Celui qui, dans ces circonstances, ne le fait pas se place lui-même hors du parti", souligne Tom Van Grieken.

Le président du Vlaams Belang insiste toutefois sur le fait que Carrera Neefs n’est, selon lui, pas une néonazie. "Je la crois lorsqu’elle indique que ce n’était pas une déclaration politique. Elle a déposé cette gerbe à la demande de proches parents du soldat. Et c’est acceptable pour moi : un individu a le droit d’être en deuil. Mais, politiquement parlant, c’était extrêmement maladroit de sa part, pour ne pas dire idiot. Il n’était pas acceptable que cela se répète", conclut Tom Van Grieken. 

Carrera Neefs, désormais exclue du VB, est également membre du groupuscule identitaire Schild en Vrienden.

Les plus consultés