Règlement de compte ou tentative d’enlèvement, cinq suspects devant les assises pour l'assassinat de Silvio Aquino

La chambre des mises en accusation d'Anvers a renvoyé mardi cinq hommes devant les assises de Tongres pour l'assassinat de Silvio Aquino. L'homme de Maasmechelen a été abattu le 27 août 2015 à Opglabbeek, alors qu'il circulait en voiture avec son épouse.

Son véhicule avait été encerclé par deux voitures l'après-midi du jeudi 27 août 2015 sur la Sint-Hubertuslaan. Son épouse, Silvia Liskova, était parvenue à s'enfuir.

Un des assaillants est également décédé dans l'opération. Son corps avait été déposé le long de l'autoroute A73 à Roermond, aux Pays-Bas. Il fut identifié comme celui de Samson H. Grâce à cette information, les enquêteurs ont pu retrouver la piste des auteurs, quatre membres d'un gang bosnien, qui avaient été interpellés quelques mois plus tôt à la suite de fusillades dans le sud de la France et en Allemagne.

En janvier 2016, Martino T., ancien propriétaire d'un restaurant de Maasmechelen, est entré dans la ligne de mire des enquêteurs et a été placé sous mandat d'arrêt. Il est depuis lors considéré comme le commanditaire de l'assassinat, ce qu'il nie.

Les enquêteurs suivent plusieurs hypothèses concernant le mobile de cet assassinat: un règlement de compte dans le milieu de la drogue, une vente de stupéfiants qui aurait mal tourné ou encore une prise d'otages qui aurait dérapé.
Cependant sa famille dément et pense plutôt qu’il s’agissait d'une tentative d'enlèvement avec demande de rançon qui aurait mal tournée. Le procès doit commencer, en principe, l'année prochaine.
 

Les plus consultés