COVID-19 : Malgré les fenêtres ouvertes, les bonnets restent interdits en classe à Duffel

Peut-on porter un bonnet en classe puisque les fenêtres restent ouvertes cet hiver pour aérer les locaux en raison de l’épidémie de coronavirus ? Le conseil communal de Duffel (Anvers) s'en tient à l'interdiction de porter tout couvre-chef, en classe, au grand mécontentement de certains parents d’élève qui craignent que leur enfant ne prenne froid.

Dans de nombreuses écoles, les cours sont donnés fenêtres ouvertes. Les virologues ont en effet conseillé d’aérer les locaux afin de réduire le risque de contamination. A Duffel, cela provoque des problèmes entre les parents et les directions d’école. "Bien sûr, on peut supporter le froid en mettant plusieurs couches de vêtements. En ce qui concerne le corps, cela ne pose aucun problème. Mais mon fils se plaint que sa tête et ses oreilles sont froides dans la classe. Or, la direction ne lui permet pas de mettre sa capuche ni son bonnet", se plaint Suzanne Bonaguidi, mère d’élèves, dans "Start Je Dag" Radio 2 Antwerpen (VRT). "C'est incompréhensible, n'est-ce pas ?"

Les deux fils de Suzanne Bonaguidi fréquentent l'école primaire communale 't Kompas à Duffel. Où ils appliquent le règlement communal à la lettre. "Le couvre-chef est interdit en classe, les bonnets aussi", réagit l'échevine responsable, Lili Stevens (CD&V), sur Radio 2 Antwerpen. "Si vous le permettez, vous créez une ambiance que nous voulons éviter. Peut-être que certains élèves vont arriver à l’école avec des chapka, ou d’autres couvre-chefs loufoques. Il doit être possible de travailler en classe. Et quelle sera la prochaine étape ? Porter des gants peut-être ce qui est impossible en classe. Nous respectons donc notre règlement à la lettre", déclare l'échevine qui souligne que le chauffage des bâtiments scolaires continuera de fonctionner malgré les fenêtres ouvertes.

Risque d'otites ?

Pour Suzanne Bonaguidi, c'est une explication qu’elle ne peut pas accepter. "Mon fils veut juste se réchauffer et souffre souvent d'otites. Que puis-je faire ? Le garder à la maison pour qu’il accuse encore du retard scolaire ? J'ai entendu dire que de nombreuses écoles d’Anvers autorisent les bonnets en classe".

Toutefois l’échevine laisse entrevoir une solution. "Si, à un moment donné, nos enseignants nous disent qu'il fait vraiment trop froid en classe, nous pourrons peut-être changer notre règlement. Mais porter un bonnet en classe n'est absolument pas possible actuellement", conclut l'échevine Lili Stevens.

 

Les plus consultés