Seppe Nobels réalise des pralines "anti-gaspillage" fourrées aux légumes

Le chef cuisinier de 38 ans originaire de la province d’Anvers lance des pralines remplies de légumes qui ne sont pas assez beaux pour être vendus, mais qui sont bons. Seppe Nobels (photo archives) veut ainsi éviter que ces légumes "tordus" soient gaspillés. "Nous voulons encourager les gens à réfléchir au gaspillage de nourriture. Les légumes moins beaux, voire difformes ont eux aussi bon goût et sont sains", expliquait le cuisinier à Radio 2 Anvers.

En raison du confinement, Seppe Nobels ne peut actuellement travailler dans la cuisine du restaurant "Graanmarkt 13" à Anvers, où il s’est spécialisé dans les plats à base de légumes. Mais cela ne veut pas dire qu’il est inactif. Dès ce vendredi, il vendra en effet sa nouvelle création : des pralines "anti-gaspillage" aux légumes. En collaboration avec Rekub (photo), une initiative qui lutte depuis quelques années avec beaucoup de créativité contre le gaspillage alimentaire, Nobels veut démontrer que la forme des légumes n’a pas d’importance. Son action se veut donc une sensibilisation au gaspillage de légumes qui ne répondent pas à certaines normes de "beauté".

"Nombre de légumes sont jetés à la poubelle avant même d’être parvenus au consommateur. Nous voudrions que des légumes moins beaux ou tordus soient aussi mis en vente, parce qu’ils sont tout aussi bons et nourrissants. Et nous voulons que les gens réfléchissent au gaspillage de légumes, afin qu’ils en jettent moins", précisait Seppe Nobels.

© heikki verdurme

Carotte, potiron, panais et betterave rouge

Le message est clair : même mariés à du chocolat, ces légumes sont appétissants. "Cette combinaison n’est même pas tellement folle. Lorsqu’on sucre un peu ces légumes ou qu’on en fait ressortir les sucres naturels, cela produit un effet incroyable sur le chocolat", explique le chef cuisinier.

"Mais je ne suis pas chocolatier et je me suis donc fait conseiller par le maître-chocolatier brugeois Dominique Persoone". Ce qui a donné naissance à des combinaisons réellement surprenantes : des pralines de chocolat blanc à la carotte et l’Elixir d’Anvers. Ou des pralines au potiron, au panais ou à la betterave rouge.

Entre le 4 décembre et Noël, les créations de Seppe Nobels peuvent être commandées en ligne. "Nous pouvons ainsi, je l’espère, apporter aux gens un peu de douceur et un sourire en cette période difficile".

©heikki verdurm
©heikki verdurm

Les plus consultés