Bart De Wever : "Il est évident qu'il ne faut pas plaider pour un assouplissement des mesures à Noël"

Le bourgmestre d'Anvers et président de la N-VA Bart De Wever, qui d’habitude ne ménage pas ses critiques à l'égard de la politique fédérale en matière sanitaire, a déclaré vendredi soir qu’il soutenait la décision du Comité de concertation de maintenir les mesures strictes pendant un certain temps encore. Il ne partage pas les critiques du président du MR Georges-Louis Bouchez concernant les mesures de confinement.

En début de semaine, Patrick Lecerf (MR), le bourgmestre de la commune d’Hamoir en province de Liège, a indiqué qu'il ne respecterait pas les mesures sanitaires et qu'il inviterait ses enfants et petits-enfants chez lui pour Noël. Il a été promptement rappelé à l’ordre par le président de son parti, Georges-Louis Bouchez, bien que lui-même ait critiqué les mesures sanitaires jugées trop strictes.

Vous ne m’entendrez pas plaider pour un assouplissement des mesures
Bart De Wever (N-VA)

En tant que président du plus grand parti flamand et chef de l'opposition au fédéral, Bart De Wever (N-VA) a pris une autre attitude. "Je suis aussi bourgmestre", a-t-il déclaré dans l’émission "De Afspraak op vrijdag" (VRT). "J’ai prêté serment entre les mains de la gouverneure et j’ai juré de respecter la loi et la constitution."

L'attitude du bourgmestre d'Anvers s'explique également par une autre raison. "En tant que bourgmestre d'une grande ville, je suis aussi à la tête d'une cellule de crise et je suis obligé de surveiller cette courbe deux fois par semaine." De Wever souligne que les projections de cette courbe ne sont pas si enthousiasmantes.
"La fête de Noël va faire en sorte que les gens vont bouger et que vous allez mélanger les générations et les bulles. C'est trois fois une erreur. Vous ne m’entendrez donc pas plaider pour un assouplissement des mesures". Selon ses propres termes, Bart De Wever soutiendra toute mesure évidente et scientifiquement justifiée. "Il me semble évident qu’il ne faut pas plaider pour un assouplissement des mesures à Noël".

Le bourgmestre d'Anvers est également conscient du fait que cela le rendra impopulaire. "Je le suis déjà dans ma propre famille et ma belle-famille, mais je ne vais pas céder".
 

Ce que fait Bouchez n'est pas correct
Bart De Wever (N-VA)

En d'autres termes, le président du MR Georges-Louis Bouchez ne reçoit pas le soutien du président de la N-VA. "Ce que fait Bouchez n'est pas correct", estime De Wever.
Selon le bourgmestre d'Anvers, le fait que Bouchez joue un peu en solo en ce qui concerne le coronavirus au sein de la majorité Vivaldi est principalement dû à une frustration parce que le MR a perdu le contrôle de la politique gouvernementale par rapport au gouvernement de Sophie Wilmès.
Georges-Louis Bouchez avait notemment déclaré : "On ne va quand même pas fêter Noël par Skype".
 

Les plus consultés