La police d’Anvers découvre un arsenal d'armes lors d’une opération anti-drogue

Dans une maison du quartier Stuivenberg à Anvers, la police locale a trouvé et saisi un arsenal d'armes lors d'une perquisition menée dans le cadre de l'enquête dans un dossier de drogue. Celui-ci comprenait des dizaines de couteaux, des machettes, un nunchaku asiatique (deux bâtons reliés par une corde) et une arbalète. L'opération a également abouti à deux arrestations et à la découverte d'une importante quantité de stupéfiants.

Le bâtiment où la police a fait une descente avait été évoqué lors d'une enquête. La police a soupçonné le résident d'être un revendeur et de détenir des armes dans et elle était donc accompagnée de l'équipe d'intervention rapide (SRT).

Lorsque les policiers sont entrés dans la maison, le suspect était chez lui avec un poignard. Il l'a immédiatement lâché sur les ordres des officiers.

Au cours de la fouille, la police a trouvé onze machettes, un nunchaku, une arbalète, six haches, cinq poignards, trois couteaux papillon, vingt couteaux pliants avec sécurité, cinq couteaux pliants non bloquants, 61 couteaux de sport, cinq coups de poing américains, trois matraques et un pistolet d'alarme. L'homme possédait également une petite quantité de munitions.

En termes de drogues, les enquêteurs ont trouvé 4,4 kg de speed, plus de 300 pilules d'ecstasy, 29 pilules de LSD, 14,5 grammes de MDMA, plus de 800 ml de GHB et près de 25 grammes de marijuana. La police a confisqué les armes, la drogue et d'autres choses qui seraient liées au trafic de drogue.

Le résident et principal suspect de 48 ans a été interpellé et a depuis été arrêté. Un deuxième individu âgé de 52 ans a également été conduit en prison pour avoir violé les conditions de sa liberté conditionnelle en se trouvant sur les lieux des faits dans les circonstances évoquées.

Les plus consultés